Langue

  • العربية
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • Русский
  • Español

Eragny-sur-Epte, la campagne de Pissarro

mar, 28/03/2017 - 12:40 -- debout
Bienvenue à Eragny-sur-Epte, le coin de nature du peintre Camille Pissarro, qu'il peignit sans cesse pendant les vingt dernières années de sa vie, en été comme en hiver.
En 1884, après de nombreuses années marquées par de constants déplacements, Camille Pissarro (1830-1903) se fixe dans le village d’Éragny-sur-Epte, dans le Vexin français, où il reste jusqu’à sa mort. Né à Saint Thomas, dans les Antilles danoises, il s’est formé en grande partie en autodidacte et conservera toute sa vie une grande indépendance d’esprit. Arrivé en France en 1855, il devient bientôt un pilier de l’impressionnisme naissant, participant aux huit expositions du groupe entre 1874 et 1886.

 



Éragny est un discret village niché sur les rives de l’Epte, à trois kilomètres environ de Gisors et une heure de trajet au nord-ouest de Paris. Humble petite rivière, l’Epte rejoint la Seine quarante kilomètres en aval, et traverse, avant de lui mêler ses eaux, un dernier village, Giverny, irriguant ainsi les jardins de deux artistes : Pissarro et Monet.
Pour l’artiste, la propriété d’Éragny représente l’opportunité d’une stabilité nouvelle, propice au labeur et à la vie de famille. Le lieu propose des motifs nouveaux que Pissarro ne se lasse pas de peindre : fermes, pairies, vergers... Ces motifs lui permettent de renouveler sa peinture, en s’essayant au néo-impressionnisme, mais aussi en explorant de nouvelles techniques telles que l’aquarelle. La vie que mène Pissarro avec sa famille à Éragny correspond aussi aux convictions anarchistes que le peintre s’est forgées : pour lui, autonomie et travail collectif vont de pair, sur le modèle des travaux des champs qu’il représente si souvent. La nature d’Éragny, modelée par l’effort de l’homme, procure à l’artiste la matière de nombreux sujets.



Envie d'en savoir plus sur les deux dernières décennies de la vie de l'artiste ? Rendez-vous sur le site du Musée du Luxembourg pour découvrir quelques moments forts. 

 


Pissarro à Eragny. La nature retrouvée
Musée du Luxembourg, jusqu'au 9 juillet 2017

#ExpoPissarro

à lire aussi

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?