Langue

  • ???????
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • ???????
  • Español
A- A+
Regardez, lisez, écoutez

Le Bauhaus

ven, 06/07/2012 - 12:48 -- admin
Le Bauhaus est une école d’architecture et d’arts appliqués.

Le Bauhaus signifie littéralement « maison du bâtiment, maison de la construction », il joue le rôle de précurseur du design.

Les origines du Bauhaus

Le Bauhaus est une école d’architecture et d’arts appliqués. Le premier directeur, l’architecte Walter Gropius (1883 - 1969), a fondé cet immense collectif en 1919, à Weimar. Deux autres directeurs ont été nommés par la suite : Hannes Meyer (1889 – 1954), architecte suisse, et Ludwig Mies Van der Rohe (1886 -1969), architecte allemand. Un manifeste a été rédigé pour l’occasion dans lequel est précisé : « Le but final de toute activité plastique est la construction ! […] Architectes, sculpteurs, peintres ; nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu’il n'y a pas d'art professionnel. Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan. […] Voulons, concevons et créons ensemble la nouvelle construction de l’avenir, qui embrassera tout en une seule forme : architecture, art plastique et peinture [...].». L’idée est de mêler artisanat et industrie. Cette école est transférée à Dessau en 1925, puis à Berlin en 1932, avant d’être fermée par le régime nazi, alors arrivé au pouvoir en 1933. La création du Bauhaus permet à l’Allemagne, de favoriser et de relancer l’économie. Le but étant de créer une relation particulière entre art et social.

Un enseignement particulier

Des artistes, des architectes de grande renommée ont enseigné dans cette école :
• Wassily Kandinsky (1866–1944)
• Paul Klee (1879–1940)
• Adolf Meyer (1881–1929)
• Johannes Itten (1888–1967)
• Oskar Schlemmer (1888–1943)
L’école fonctionne par atelier. Pendant trois ans, l’élève suit une formation à la fois pratique et formelle. Les ateliers sont supervisés par deux personnes : un artiste (Formmeister : maître de la forme) et un artisan (Werkmeister : maître artisan). Des contacts sont établis entre les différents ateliers et des grandes entreprises industrielles. Certains brevets sont déposés et des prototypes (premier modèle d'un objet avant sa fabrication en série) commercialisés.

Les ateliers du Bauhaus

Ateliers de textile et de métal Itten : Johannes Itten, peintre et professeur d’arts, se charge des cours de l’atelier du textile et de métal. Il recherche un usage fonctionnel, les formes sont simplifiées. L’atelier textile propose différents techniques : le tissage, le crochet, le nouage, le macramé, la broderie et la couture. Les créations sont abstraites : rayures et formes simples.

L’atelier de métal : propose au départ un travail exclusivement manuel. En 1924, une boule à thé est inventée. L’une des plus grandes inventions est la célèbre lampe de Marianne Brandt. Celle-ci va négocier la fabrication industrielle de ses lampes.

Atelier de poterie Marcks : Gerhard Marcks (1889–1981), sculpteur, supervise l’atelier de poterie. Au début, les pièces sont uniques avant de devenir industrielles et d’être produites en série. L’intérêt de cet atelier et l’utilisation de matériaux peu chers. Les formes réalisées sont tout à fait nouvelles et révolutionnaires. Le Bauhaus refuse les ornements et les décorations inutiles.

Atelier de gravure Kandinsky : Vassily Kandinsky travaille sur les relations des couleurs et des formes. La gravure est une forme reproductible, que l’on peut donc industrialiser.



à lire aussi

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?