Langue

  • ???????
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • ???????
  • Español
A- A+
Regardez, lisez, écoutez

Les femmes fortes mexicaines

jeu, 29/12/2016 - 11:38 -- debout
Frida Kahlo est probablement la figure féminine la plus connue de l’histoire de l’art mexicain, mais elle n’est pas une exception. L’exposition consacre une importante section aux femmes artistes, intitulée "Les Femmes fortes", dans laquelle on peut découvrir, parmi d’autres, Nahui Olin (1893-1978) et Rosa Rolanda (1895-1970).
La révolution mexicaine modifia profondément la structure de la société : puisque les hommes étaient partis à la guerre ou à la recherche de travail et de moyens de subsistance, les femmes assumèrent de nouvelles tâches, d’abord dans la lutte armée puis dans la reconstruction de la culture et de l’éducation au sein de la société. Ainsi, l’image des soldaderas, ces femmes qui suivaient les troupes révolutionnaires, acquit une signification particulière et fut comparée symboliquement aux « femmes fortes » de la Bible. Dans le domaine artistique, les femmes jouèrent aussi un rôle déterminant, qualifié parfois de «protoféminisme» : mécènes d’artistes de valeur ou artistes elles-mêmes, elles participèrent à la quête d’un langage esthétique capable d’exprimer leurs doutes et leurs interrogations.

 

En dehors de la célébrissime Frida Kahlo, le parcours présente d’autres femmes artistes comme Nahui Olin (1893-1978) et Olga Costa (1913 -1993). Dans le domaine de la photographie, Tina Modotti (1896-1942) manifeste artistiquement son engagement politique. En composant sa nature morte avec une guitare, un chargeur pour arme à feu et une faucille, elle traduit symboliquement une actualité révoltée de son pays.

Femmes dans la souffrance, femmes soumises mais aussi femmes fortes et indépendantes, voilà le portrait que Nadja Massun fait des femmes mexicaines.  La photographe a parcouru le Mexique pour capturer ces visages. Des portraits d’anonymes qui font écho aux parcours de femmes artistes célèbres qui, telles Frida Kahlo ou Nahui Ollin, ont fait avancer la condition féminine à leur manière. 

 


L'exposition Mexique 1900-1950, c'est jusqu'au 23 janvier 2017

à lire aussi

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?