Langue

  • العربية
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • Русский
  • Español

Prenez le temps de feuilleter le manuscrit de Gauguin : Noa Noa sur votre écran !

jeu, 16/11/2017 - 15:32 -- debout
Parcourez le carnet de Gauguin "Noa Noa", (presque) comme si vous le teniez entre vos mains ! Ce fac-similé permet de découvrir au plus près les notes, peintures, dessins et croquis que l'artiste avait rassemblé lors de ses séjours à Tahiti.
Dès 1891, année de son arrivée à Tahiti, Gauguin pense écrire un livre sur les impressions de son voyage. Il en rédige la première ébauche en 1893, entre ses deux séjours sous les tropiques : c’est Noa Noa ("embaumé" en tahitien ; "ce qu’exhale Tahiti", comme l’artiste s’en expliquera plus tard). Pour achever ce récit mêlant réalité et fiction, Gauguin s’aide du poète et homme de lettres Charles Morice. Le résultat de leur collaboration est le manuscrit conservé au musée d’Orsay et présentée ici au Grand Palais dans l'exposition Gauguin l'alchimiste.

S’il conçoit dès le départ Noa Noa, voyage de Tahiti comme un livre « à lire et à regarder », Gauguin ajoute la plupart des illustrations lors de son second séjour tahitien. L’album relié emporté par l’artiste à Tahiti était encore largement incomplet : aquarelles, bois gravés découpés et collés pensés dès le départ pour l’édition du livre, gravures plus tardives rehaussées de couleurs enrichissent son manuscrit, sans pourtant en illustrer directement le texte.

À une date inconnue, il décore la couverture d’un fragment d’aquarelle collé directement sur le cuir, accompagné du titre et de son sous-titre. 

L’album ne quitte jamais l’artiste : retrouvé dans sa case à Hiva Oa après sa mort en 1903, il est probablement acheminé à Tahiti avec d’autres documents par Victor Segalen, avant de revenir en France, où l’ami Daniel de Monfreid le récupère en novembre 1904. Il l’édite en 1924 aux éditions Crès, avant d’en faire don à l’État en 1927.

Profitez de notre version numérique pour l'admirer, le lire, le contempler, à votre rythme ! Bonne lecture
 




Pour une expérience optimale : pensez au plein écran ! 

Gauguin l'alchimiste au Grand Palais jusqu'au 22 janvier 2018. 
Pensez aux nocturnes les mercredi, vendredi et samedi jusque 22h ! 
Réservez votre billet ICI

à lire aussi

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?