A- A+
Vous recherchez «seydou keita»

Rechercher

- Pour Libération, le sujet même de Seydou Keïta est une (re)découverte "Justement célébré pour la première fois par un musée français à travers une rétrospective d’ampleur, Seydou Keïta (1921-2001) ouvre le champ d’une photographie africaine moderne". (Elisabeth Franck-Dumas, 8 avril 2016)

Aline Afanoukoé : Bonjour Rokia, pourquoi avez-vous accepté le rôle de marraine de l'exposition "Seydou Keïta" proposé par le Grand Palais ?

Seydou Keïta, Bamako-Paris, de André Magnin et Ael Vega © André Magnin, 1998   Exposition du 31 mars 2016 au 11 juillet 2016 au Grand Palais.  Préparez votre visite en réservant votre billet dès aujourd’hui  #ExpoSeydoukeita

Seydou Keïta est né vers 1921 à Bamako (à cette époque capitale du Soudan français). Il ne fréquente pas l’école, et dès l’âge de 7 ans, devient apprenti menuisier auprès de son père et de son oncle, qui lui offre en 1935 son premier appareil photo, un petit Kodak Brownie.

Autodidacte, Seydou Keïta découvre la photographie à l’âge de 14 ans par l’intermédiaire de son oncle qui lui offre son premier appareil photo, un petit Kodak Brownie.

Préparez votre visite en réservant votre billet dès aujourd’hui  #ExpoSeydoukeita  Toutes nos vidéos sur Seydou Keïta Abonnez-vous à notre chaîne YouTube  

« L’Odalisque »

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?