Langue

  • العربية
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • Русский
  • Español
A- A+
Velázquez / Image du pouvoir / pouvoir de l’image

Velázquez / Image du pouvoir / pouvoir de l’image


Velázquez / Image du pouvoir / pouvoir de l’image

L’expérience des expositions précédentes, de Bohèmes à Jean Paul Gaultier, en passant par Dynamo, Bill Viola, Niki de Saint Phalle et Hokusai, nous permet de comprendre de quelles manières une proposition de projet culturel peut agir comme une disruption dans le quotidien des personnes bénéficiaires de structures sociales. Les ateliers proposés et accompagnés par nos intervenants permettent de renouer avec des notions fondamentales de vivre ensemble : l’écoute, la valorisation de soi, le partage et le plaisir.

Le projet mené sur l’exposition Velázquez a permis de travailler sur le pouvoir de l’image. Diego Velázquez, peintre du siècle d’or espagnol et fidèle observateur de la cour du roi Philippe IV, est une figure majeure de l’histoire de l’art. Répondant à des commandes, son rôle d’artiste au sein d’une des plus grandes familles royales en fait à la fois un acteur, un spectateur et un metteur en scène du pouvoir de l’époque. C’est cette position, à la croisée des chemins, qui fut le point de départ de notre réflexion pour le projet Image du pouvoir/Pouvoir de l’image.
Les portraits réalisés par Velázquez ont constitué le fil rouge de tous les ateliers et nous ont conduit à interroger le statut et le contenu des images, oscillant entre œuvre d’art, propagande politique et témoin historique. Que voyons-nous ? Que dit l’image ? Comment peut-on la décrypter ? De quelle manière peut-elle être utilisée ?
 
Pendant deux mois, nous nous sommes retrouvés toutes les semaines, avec les participants des centres du Samu social et de l’Armée du Salut, autour de la dialectique entre pouvoir et images. Les ateliers et les sorties culturelles ont permis d’aborder des thématiques telles que la nature de l’image, son détournement ou son exploitation, et d’établir des parallèles entre les peintures de Velázquez et d’autres mediums. Face à ces questions et en réaction aux demandes des acteurs du projet, nous avons mis en place une méthode proche de celle du documentariste : Analyse/Observation, Classement/Montage et enfin Relecture/Interprétation.
 
Chaque étape s’attarde à dénouer, déplier et illustrer ces thématiques, à travers différents supports et productions collectives et personnelles, qui invitent à d’autres lectures des images et des représentations qui nous entourent. Cette expérience a permis aux participants de découvrir Velázquez ainsi que des artistes contemporains, et de nourrir une réflexion riche et complexe sur le pouvoir des images dans la peinture comme dans notre société. C’est avec un réel intérêt que les participants se sont lancés dans cette aventure.

Téléchargez gratuitement la version numérique de ce livre :

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?