Qu’appelle-t-on le Siècle d’or espagnol ?

Qu’appelle-t-on le Siècle d’or espagnol ?

Le siècle d’or espagnol est la période de rayonnement culturel de l'Espagne en Europe du XVIe au XVIIe siècle (1492-1681) et correspond aussi au déclin politique avec la fin de la dynastie Habsbourg en Espagne (Philippe III, Philippe IV et Charles II).
9 أغسطس 2019
|

Ce Siècle d’Or est celui d’une extraordinaire floraison artistique dans tous les domaines. Celui de la littérature avec des auteurs comme Cervantès (1547-1616), Lope de Vega (1562-1635), Calderon de la Barca (1600-1681) et celui des beaux-arts avec une production artistique de grande qualité inspirée du baroque importé d’Italie.

L’Espagne tire alors son immense prospérité de son empire colonial américain et la monarchie espagnole est au sommet de sa puissance.

Le Greco (1541-1614), d’origine crétoise mais formé à Venise, s’installe à Tolède où il fait l’essentiel de sa carrière. Il réalise principalement des peintures religieuses vibrantes et habitées.

Séville, port espagnol tourné vers le nouveau monde, attire de nombreuses fondations religieuses qui elles-mêmes passent commande aux artistes.

Zurbaran (1598-1684) y fait toute sa carrière. Il peint essentiellement la vie monastique dans des compositions d’une grande spiritualité. Son style est dit « ténébriste » car il privilégie de puissants effets de clair-obscur.

Murillo (1618-1682) peint dans un style virtuose mais plus doux et donne un accent de familiarité aux scènes religieuses et les imprégnant d’un certain sentimentalisme.

Alonso Cano (1601-1667), à la fois architecte, peintre au style ample et calme, et sculpteur, est l’artiste le plus complet du siècle. La sculpture polychrome est principalement dédiée à la réalisation d’objets cultuels destinés aux processions, c’est un genre typiquement espagnol qui connaît son plus grand essor à Grenade et Séville.

Attaché à la cour de Philippe IV, Vélasquez (1599-1660) est incontestablement l’un des grands maîtres du siècle d’or. Il joue de subtils glacis et d’empâtements avec une grande liberté et réalise les portraits de la famille royale ainsi que des peintures religieuses ou historiques.

 

Réservez votre billet pour la rétrospective Greco au Grand Palais dès le 14 octobre 2019 ! 

Mots-clés