Elizabeth Taylor et Cartier

Elizabeth Taylor et Cartier

"My Love Affair with Jewelry" : le titre de son autobiographie parue en 2002 en dit long sur la passion d’Elizabeth Taylor pour les bijoux.
27 Dezember 2013
|

Dispersée en 2011, sa collection rassemblait bijoux somptueux et gemmes historiques. Si le collier de rubis sur cette photographie lui est offert en 1957 par son troisième mari, le producteur Mike Todd, c’est le comédien anglais Richard Burton, qu’elle épouse à deux reprises, qui la couvre de bijoux.

Grand amateur de pierres, il offre notamment à son épouse le Burton-Taylor, diamant d’un poids de 69,42 carats, acheté auparavant par Cartier pour plus d’un million de dollars, qu’elle porte lors de la 42e cérémonie des Oscars en 1970.

Burton fait par ailleurs pour Liz l’acquisition d’une perle légendaire trouvée en 1579 et achetée par Philippe II d’Espagne, la Peregrina. Elle confie alors à Cartier le soin de réaliser un collier s’inspirant d’un portrait de Marie Tudor à qui, selon une légende inexacte, Philippe II aurait offert la perle en guise de cadeau de fiançailles.

Elizabeth Taylor (1958) Copyright Photofest


Exposition présentée au Grand Palais jusqu'au 16 février 2014

En savoir plus avec l’application « Cartier joaillier des rois »  : Téléchargez l'application pour iPad (3,99 €)

  • 6 grandes périodes de l’histoire de la maison Cartier illustrées de nombreux documents d’archive,
  • 14 personnalités au destin singulier,
  • 81 illustrations HD dont 41 bijoux et objets emblématiques de la marque,
  • Des images en très haute définition : jusqu’à 56 millions de pixels permettant une lecture des bijoux jusque dans leur plus petits détails !