Un lieu culturel unique

Lieu hybride accueillant des événements et des expositions, lieu républicain ayant traversé tout le XXème siècle, lieu fragmenté au cours de son histoire, lieu muséal sans collection, le Grand Palais a vocation à redevenir, par cette grande restauration, un lieu culturel majeur capable d’accueillir une grande diversité de manifestations artistiques, culturelles et scientifiques. Enfin décloisonné dans son architecture, le nouveau Grand Palais proposera une programmation hybride, unique en son genre, qui fera dialoguer les arts, les industries créatives et culturelles et les sciences afin d’appréhender les enjeux du monde contemporain et de tracer des perspectives d’avenir. Il proposera des réponses aux questionnements actuels et donnera du sens dans un monde en crise.

Les grandes expositions qui ont fait sa réputation rythmeront sa programmation en lien avec l’actualité et en partenariat avec les musées internationaux, nationaux et territoriaux ainsi qu’avec d’autres institutions aux collections remarquables comme les FRAC ou le CNAP. Elles seront accompagnées d’une programmation pluridisciplinaire afin d’offrir au public de multiples regards et portes d’entrées, sur le thème de l’exposition. Les grands événements seront toujours présents au Grand Palais, dans une Nef entièrement restaurée et capable d’accueillir un nombre plus important de public (+ 60%). Toutefois des liens seront créées entre les événements et les expositions afin d’assurer une cohérence d’ensemble et de renforcer l’offre à destination des publics.

Le Grand Palais sera le fer de lance de la création artistique à travers des formats uniques dans la Nef, des résidences d’artistes et une programmation ou des œuvres dans les espaces de vie du monument. L’ensemble des disciplines artistiques ont vocation à être accueillies au Grand Palais. Il a également vocation à accueillir d’autres acteurs culturels pour imaginer et produire des projets ensemble, en lien notamment avec des écoles d’art. Il cherchera à mettre en lumière la richesse et la créativité culturelles des territoires.

Les publics du Grand Palais et du Palais de la découverte bénéficieront d’une entrée commune et de vastes espaces partagés. Cette nouvelle proximité permettra de tisser des liens resserrés. Un regard croisé entre les arts et les sciences sera proposé au public, précieux dans une société où les grands enjeux structurants questionnent, par nature, autant les artistes, les penseurs que les scientifiques. Programmée conjointement par les deux institutions, une Galerie des enfants proposera aux plus jeunes des expositions thématiques autour des arts et des sciences.

Le nouveau Grand Palais entend devenir un lieu vivant, populaire et participatif où le visiteur devient un acteur de la vie culturelle et artistique dans le cadre d’une expérience de visite globale, où il se passera toujours quelque chose. Les publics seront au cœur des préoccupations de la Rmn-GP, de l’accueil à la programmation.

Franck Scurti, été 2020
En juillet et août 2020, l’artiste Franck Scurti a installé son atelier dans la
Nef du Grand Palais. Accessible au public, cet espace a permis de dévoiler
au plus grand nombre les mécanismes de la création en train de se faire.
© Nicolas Krief

 

Date de publication : septembre 2020