Histoires d'art Solidarité : parlons de paysages

logo_HDAS2HDA solidarité édition 2

Téléchargez le livret Edition 2 : Histoire d'art solidarité : parlons de paysages !

Entre octobre et décembre 2020, une deuxième édition a accueilli de nouveaux participants autour de la thématique du Paysage dans l’art. Ils ont laissé parler leur créativité selon 2 modes :

  • Des séances « classiques » : dessins, collage, photographies, visites, tous les moyens sont bons pour découvrir et créer des paysages !

Les séances sont conduites en collaboration avec :

Pierre Hadrien Poulouin - artiste plasticien, agitateur culturel - et le Pôle Accueil des Réfugiés du Mouvement Habitat et Humanisme, à Montrouge et à La Villette.

Visite commentée autour du Grand Palais et de son paysage urbain (c) RMNGP.CME
Visite commentée autour
du Grand Palais et de son
paysage urbain
© RMNGP.CME
Visite commentée autour du Grand Palais et de son paysage urbain (c) RMNGP.CME
Adam redessine
un tableau
lors d’une
visite au
musée d’Orsay
© Anaëlle Duault
HDA solidarité
Pierre-Hadrien discute avec Zadih de
son dessin de paysage.
© RMNGP.CME

 

 

 

 

 

 

 

Christine Monceau - artiste plasticienne, médiatrice art contemporain - et le Centre d’Hébergement d’Urgence Baudry de l’Association Aurore, à Paris.

Un autre regard sur le paysage parisien depuis le Seine (c) Anaëlle Duault
Un autre regard sur le paysage parisien
depuis le Seine
©Anaëlle Duault
Latifa danse au rythme des projections dans l'exposition Pompéi (c) RMNGP.CME
Latifa danse au rythme des projections
dans l'exposition Pompéi
© RMNGP.CME
Histoire d'art solidarité
Christine accompagne Omsalma
dans la création d’un paysage
© RMNGP.CME

 

 

 

 

 

 

 

  • Des séances « en ligne » : ateliers créatifs à distance, sur le mode de la visioconférence.

Gala Vanson - illustratrice - a accompagné ces séances. 

Des jeunes des Espaces Dynamique d’Insertion de l’Association Aurore, en région parisienne, et des adultes accompagnés par Habitat et Humanisme, à Decazeville dans l’Aveyron, ont testé ce nouveau modèle d’atelier.

Cathy réalise des motifs au pochoir (c) Anaëlle Duault
Cathy réalise des motifs au pochoir
© Anaëlle Duault
Ajout très minutieux de détails au crayon sur un paysage sous-marin (c) Anaëlle Duault
Ajout très minutieux de détails
au crayon sur un paysage
sous-marin
© Anaëlle Duault
Un morceau de paysage SUR LA TERRE (c) Anaëlle Duault
Un morceau de paysage
SUR LA TERRE
© Anaëlle Duault
HDA solidarité
Équipement pour la visioconférence
avec l’artiste.
© Anaëlle Duault

 

 

 

 

 

 

 

 

Les participants ont composé 4 morceaux de paysages rassemblés en une seule et même affiche pour construire des paysages SUR LA TERRE/SOUS LA TERRE et SUR LA MER/SOUS LA MER.

 

 

Les séances ont été interrompues par les restrictions liées à la crise sanitaire. Nous avons imaginé 2 nouveaux types d’intervention pour continuer de proposer des parenthèses créatives dans ce contexte :

  • 70 « enveloppes-kits » d’atelier : envoyées à chacun, elles ont permis aux participants de réaliser des créations en autonomie durant les 3 semaines de confinement.
HDA solidarité
Contenu d’une « enveloppe-kit » © RMNGP.CME
HDA solidarité
Paysage imaginaire d’Imène
© Droit réservé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les 3 artistes Gala, Christine et Pierre-Hadrien ont réalisé des « paysages sonores » : les jeunes des EDI ont proposé une interprétation dessinée à partir de descriptions enregistrées par chaque artiste. Les œuvres décrites étaient des photographies de paysages rassemblées dans l’exposition Noir & Blanc : une esthétique de la photographie. Collection de la Bibliothèque nationale de France.
HDA solidarité
Trois interprétations à partir d’une même description © Droit réservé

 

Enfin, la restitution de ce projet n’a pas pu se tenir de manière classique mais nous avons proposé de le clôturer avec :

•     L’envoi d’un colis cadeau à chaque participant : Il comporte un livret-souvenir ; un coffret « bonbons de France » pour continuer à voyager dans les paysages avec gourmandise ; des photographies ; un livre en lien avec le thème des ateliers pour continuer la découverte de la langue française ; un « livret découverte d’exposition » pour accompagner une prochaine visite culturelle.

•     La construction d’une exposition mobile : Avec l’impression de kakémonos présentant le projet et les réalisations des participants, offerts à chaque structure pour valoriser les créations dans des espaces de passage (bureaux, halls, siège des associations…).

•     Le don d’une mallette pédagogique « Le paysage dans l’art » et des équipes formées à leur utilisation : Pour que chaque structure prolonge en autonomie la découverte de la langue française et de l’art.

 

Les participants ont été mobilisés par :

logo_AuroreL'association Aurore - avec le Centre d’Hébergement d’Urgence Baudry et les Espaces Dynamique d’Insertion l’Agora de Melun, le Verger de Mitry-Mory et l’Arche de Noisiel

L’Association Aurore a pour mission d’accueillir et accompagner vers l’autonomie les personnes en situation de précarité ou d’exclusion via l’hébergement, les soins et l’insertion professionnelle. Elle favorise les actions culturelles dans ses services et hors les murs : pour que les personnes accueillies puissent créer des projets et favoriser leur accès à certains lieux culturels.

« Histoires d’art Solidarité est un projet très riche pour l’association Aurore, car il réunit deux objectifs poursuivis par notre mission culture : appuyer le parcours d’autonomisation et d’insertion des personnes accueillies, ici via le renforcement de l’apprentissage du français, et développer les pratiques culturelles de chacun. » Mina Remy Chargée de mission culture, Association Aurore

 

logo_HHLe Pôle Accueil des Réfugiés du Mouvement Habitat et Humanisme – avec les Hébergements d’Urgence pour Demandeurs d’Asile de Montrouge et de La Villette et le Centre Provisoire d’Hébergement de Decazeville

Le Pôle Accueil des Réfugiés a été créé en 2016 au sein du mouvement Habitat-et-Humanisme, groupe d’économie sociale et solidaire. Ses missions sont la création et la gestion de centres d’hébergement pour demandeurs d’asile et bénéficiaires de la protection internationale, la création et la gestion de programmes d’intégration par la formation, l’emploi, le logement et la culture pour les bénéficiaires de la protection internationale ainsi que la recherche académique sur les migrants et leur accueil.

« Mener des projets avec nos partenaires de la Rmn-Grand Palais est toujours plaisant. À l’écoute des envies et besoins de nos publics et dans la co-construction, une grande place est donnée à l’expérimentation, d’autant que le contexte de ces temps si particuliers nous a plus que jamais poussé à nous réinventer. Nos histoires d’art ont donc débuté dans le jardin de la Nouvelle France pour prendre fin sur l’application WhatsApp. L’engagement, les qualités humaines et l’esprit créatif d’Angélique, Pierre-Hadrien, Sholeh, Léa et tous les autres ont fait le reste. Et les liens, l’art comme prétexte, se sont noués. » Maëva Chaplain Responsable des projets culturels, Pôle accueil des réfugiés-Habitat et Humanisme