Bienvenue à l'exposition universelle de 1900 avec Alphonse Mucha !

Bienvenue à l'exposition universelle de 1900 avec Alphonse Mucha !

Alphonse Mucha est connu et reconnu notamment pour son "Épopée Slave" : 20 toiles peintes entre 1910 et 1928. Découvrez comment il en a eu l'idée !
16 Octubre 2018
|

De 1885 à 1890 environ, la renommée de Mucha s’accroît et, parallèlement, l’Art nouveau déferle sur toutes les grandes villes d’Europe. En 1900, il est un maître de l’affiche et le décorateur le plus recherché comme le plus copié de Paris.

MUCHA_PAvillonBosnie_ExpoU1900.png
© Mucha Trust 2018

En raison de la position éminente qu’il occupe sur la scène artistique internationale, Mucha est associé à bon nombre de projets en lien avec l’Exposition universelle de Paris en 1900, le « plus grand événement du siècle ».

Il décore notamment le pavillon de Bosnie-Herzégovine, région slave annexée à l’Autriche-Hongrie depuis 1878. Cette commande représente un véritable enjeu politique pour l’Empire austro-hongrois.

 

 

 

 

MUCHA_Menu_retaurantBosniaque_Expo Universelle de 1900
© Mucha Trust 2018

Après l’exposition, Mucha est nommé membre de l’ordre de François-Joseph Ier. Cet épisode le met dans une situation paradoxale et inconfortable par rapport à ses propres convictions. Mais il lui inspire l’idée d’une épopée qui dépeindrait les joies et les peines de tous les peuples slaves, en soulignant les liens qui les unissent et leur lutte commune contre l’oppression.

De 1904 à 1909, Mucha se rend cinq fois aux États-Unis dans l’espoir de recueillir les fonds nécessaires pour ce projet qui deviendra L’Épopée slave. En 1909, un industriel de Chicago, Charles Richard Crane (1858-1939), accepte de le financer. 

Retrouvez ces oeuvres au Musée du Luxembourg jusqu'au 27 janvier 2019 ! 

Mots-clés