3 raisons de visiter l’expo La Lune !

Le Grand Palais a décroché la lune pour vous! De l'Antiquité à l'art contemporain, plus de 190 oeuvres sont à découvrir jusqu'au 22 juillet 2019.
On vous présente trois des multiples bonnes raisons de visiter en famille, seul.e ou à plusieurs l'exposition "La Lune. Du voyage réel aux voyages imaginaires".
5 avril 2019
|

1. La lune est le lieu de toutes les rêveries :
 

Morellet
François Morellet, Lunatique Neonly n.3, 1997 © Adagp, Paris 2019

Cette exposition est née d’une date anniversaire : il y a cinquante ans, Neil Armstrong, suivi de Buzz Aldrin, marchèrent sur la Lune.
L’immense portée de cet événement n’est pas seulement de l’ordre du progrès et de la « conquête », elle est aussi symbolique des relations que l’homme entretient avec cet astre.
La Lune est le lieu de tous les possibles, de toutes les rêveries : elle appartient véritablement à tout le monde et ne se laisse enfermer dans aucun discours. La lune est tantôt caressante, changeante ou inquiétante, laissez votre imagination en décider et la poésie vous transporter en partant à la découverte de plus de 190 œuvres d'art et d’instruments scientifiques témoignant de la recherche des connaissances sur l’astre !


 

2. La Lune inspire depuis l’Antiquité :

Vous pourrez admirer dans l'exposition, articulée en cinq parties, des œuvres de Chagall, Man Ray, Dali, Miró, Rodin, Vallotton, Morellet

La Lune nous invite au rêve et à la contemplation au Grand Palais, avec des oeuvres essentiellement produites en Europe mais venant aussi des civilisations africaines, arabes et extrême-orientales.

Ainsi vous découvrirez des œuvres de différentes cultures ayant donné un corps à la Lune : elle est ainsi en Egypte ou en Mésopotamie tantôt homme (à travers Thot, Nefertoum, Sîn, Chandra), tantôt femme, dans l’Antiquité classique (Artémis, Diane, Hécate…). Dans le christianisme, la Vierge, qui reflète la lumière mais ne la produit pas, va être aussi associée à la Lune.
 

3. L’expo Lune, c’est aussi une expérience surprenante :

Vous pourrez revivre l’expérience de l’astronaute, et vous immerger dans l’histoire de manière physique et corporelle en posant votre pied dans cette fameuse empreinte restée dans la conscience collective. En effet, en pratiquant l’œuvre "The second step" (installation de l’artiste Mircea Cantor) vous ramenez un évènement culte et inaccessible à l’échelle terrestre.
Laissez-vous également surprendre par l’œuvre "Big Bang" de Kader Attia ! Faussement joyeux telle une boule à facettes disco, vous découvrirez un astre nocturne brillant et piqué de symboles : l’étoile de David y brille à côté du croissant musulman. Ils brillent de tous leurs feux grâce à une lumière extérieure, comme le Soleil illumine la Lune, et font rêver d’un avenir apaisé.


passeport lunePour prolonger votre visite, le Grand Palais vous a réservé de nombreuses surprises :

Mots-clés
A lire aussi

Le Grand Palais, c'est aussi pour les enfants !

- 19 avril 2019
Le Grand Palais vous propose de nombreuses activités pour les enfants pendant les vacances : visite guidée famille, atelier, jeu en ligne...autour des expositions "Rouge. Art et utopie au pays des Soviets" et "La Lune. Du voyage réel aux voyages imaginaires" selon vos envies !

Le songe de Kepler

- 15 avril 2019
Prague, royaume de Bohême, une nuit de pleine lune en 1608. L’éminent astronome Johannes Kepler contemple les étoiles...Écoutez le premier épisode du podcast "Fous de Lune"
Tout le magazine