Amadeo de Souza-Cardoso : les podcasts

Retrouvez les podcasts autour de l'exposition Amadeo de Souza-Cardoso (20 avril - 18 juillet 2016).
31 mai 2016
|
Amadeo de Souza-Cardoso, Lévriers, 1911, Portugal, Lisbonne Fundação Calouste Gulbenkian - Centro de Arte Moderna José de Azeredo Perdigão © Collection CAM/Fondation Calouste Gulbenkian. Photo : Paulo Costa
La vie et l’œuvre d’Amadeo de Souza-Cardoso


Conférence par Helena de Freitas, historienne et critique d’art au musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne, commissaire de l’exposition et Catarina Alfaro, conservateur en chef à la Casa das Histórias Paula Rego
Né en 1887 dans une famille aisée de Coimbra, Amadeo de Souza Cardoso abandonne ses études d’architecture et s’installe à Paris en 1906. Il fréquente les ateliers de Montparnasse, dessine et réalise des caricatures avant de s’orienter vers la peinture. A l’affut des nouvelles tendances, lié avec Modigliani, Juan Gris, Delaunay, Archipenko et Brancusi, il intègre successivement dans sa palette, le cubisme, l’expressionnisme, le primitivisme, le futurisme. En 1912, il illustre un exemplaire manuscrit de La Légende saint Julien l’Hospitalier de Flaubert puis expose en 1913, à l’Armory Show de New York, huit œuvres qui font sensation. Il expose également à Berlin avant de rentrer au Portugal où il poursuit son activité artistique auréolée de scandale. Il produit pendant  la guerre des œuvres majeures à la croisée de tous les courants de la modernité mais est emporté par la grippe espagnole en 1918, à l’âge de seulement 31 ans.
 
(Ré)écouter la conférence



« Je n’y comprends rien. Comment a-t-il tiré ceci de cela ? » Amadeo de Souza et Flaubert : La Légende de Saint Julien l’Hospitalier - 11 mai 2016

Conférence par Maria Filomena Molder, philosophe, professeur émérite de l’Universidade Nova de Lisboa
Le titre est une citation de la lettre envoyé par Gustave Flaubert à Georges Charpentier, le 16 février 1879. « Ceci » se rapporte au conte « Saint Julien l’Hospitalier » pour lequel Charpentier avait promis une « édition de luxe avec polychromie ». L’illustration puisée dans le livre de Langlois sur les vitraux, et qu’il faudrait seulement colorier, ne serait pas vraiment une illustration, « mais un document historique ». Voilà le « Cela ». Comment Amadeo Souza-Cardoso, qui en 1912 a copié intégralement au pinceau et illustré le conte, a-t-il réussi à fuir l’aversion de Flaubert concernant l’illustration ?

(Ré)écouter la conférence



Santa Rita, Sá-Carneiro, Pessoa, Almada et Amadeo : le “Modernismo” futuriste portugais - 18 mai 2016

Conférence par Fernando Cabral Martins, écrivain, professeur à l’Universidade Nova de Lisboa
Le mouvement d’avant-garde artistique qu’on a nommé le « Modernismo » futuriste portugais  s’est développé à travers deux canaux principaux : d’une part grâce à de jeunes artistes tels Santa Rita Pintor et Mario de Sá-Carneiro qui, tout comme Amadeo de Souza-Cardoso, se trouvent à Paris au moment où s’y diffusent vers 1910 les idées futuristes venues d’Italie et vont s’en inspirer ; d’autre part autour des deux revues-flambeau – Orpheu et Portugal Futurista – fondées à Lisbonne par Fernando Pessoa et Jose de Almada Negreiros et qui voient graviter toute l’avant-garde artistique et intellectuelle portugaise entre 1914 et 1917.

(Ré)écouter la conférence




Et aujourd’hui Amadeo ? - 1er juin 2016

Table ronde avec Pedro Cabrita Reis, artiste plasticien et Christophe Fonseca, auteur-réalisateur ; modération : Jean-François Chougnet, président du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), directeur de la Fondation Berardo à Lisbonne de 2007 à 2011
Pedro Cabrita Reis vit et travaille à Lisbonne. Artiste incontournable de la scène portugaise et internationale depuis près de trente ans, il a reçu une large reconnaissance et participé à de nombreuses expositions à travers le monde. Entre autres, il a représenté le Portugal à la Biennale de Venise en 2003.
Christophe Fonseca a fréquenté pendant quinze ans les conservatoires de musique et de beaux-arts avant de suivre des études universitaires de cinéma et d’audiovisuel.
Lors de ces vingt dernières années, il a réalisé une quarantaine de films, de documentaires et de grands reportages, régulièrement salués par la presse et récompensés par diverses distinctions.

(Ré)écouter la conférence :

A lire aussi

Cette semaine au Grand Palais, on vous en met plein les yeux!

Article - 2 mai 2017
Cette semaine au Grand Palais, place à la création et à l'inspiration avec deux moments forts: la biennale des métiers d'art et de la création Révélations et la venue de l'écrivaine Maryline Desbiolles qui nous parlera de Rodin !

Cette semaine au Grand Palais

Article - 24 avril 2017
Lancement du Mooc "Une brève histoire de l'art", conférence, projection de film, ateliers enfants : découvrez le programme réjouissant de cette semaine au Grand Palais !
Tout le magazine