Auguste : histoire d'une dynastie

Auguste vient d’une famille ancienne mais relativement modeste. Après son adoption par César, il rejoint la famille des Julii ; par son mariage avec Livie, il s’allie à la famille des Claudii.
24 février 2014
|
Portrait de Livie, épouse d'Auguste. 31 av. J.C.. Basanite, H 32.5 cm * L. 19 cm. Paris, Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines © RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
La famille des Julio-Claudiens s’enracine dans cette union, dont descendront les quatre successeurs d’Auguste, jusqu’à la mort sans descendance de Néron.

Auguste veut mener une politique dynastique, mais il est confronté à de nombreux problèmes de succession. De deux précédents mariages n’est issue qu’une fille, Julie. N’ayant pas d’enfant avec Livie, il est contraint de recourir à l’adoption à plusieurs reprises, car les héritiers qu’il choisit meurent prématurément. C’est à la fin de sa vie qu’il se résout à adopter le premier fils de Livie, Tibère, qui lui succèdera effectivement.

Auguste fait représenter ses héritiers et les membres de sa famille, ce qui est nouveau. Il rend publique l’image de son entourage pour légitimer la succession qu’il veut mettre en place. Les portraits deviennent un instrument essentiel dans le système de rhétorique visuelle qu’il développe.
A lire aussi

Le portrait de Madame Fantin-Latour

Article - 20 décembre 2016
Henri Fantin-Latour a peint Victoria Dubourg à cinq reprises : trois portraits individuels et deux autres où elle figure, l’un avec sa sœur Charlotte et l’autre dans le célèbre portrait collectif de sa famille.

La bande dessinée de l'Antiquité...

Article - 29 août 2016
Pour vous faire patienter avant l'ouverture des cours d'Histoires d'Art le 16 septembre prochain au Grand palais, découvrez les "Fun facts Histoires d'Art". De petites histoires avant de rencontrer la grande Histoire.

Carambolages : le choix de Cécile...

Article - 27 juin 2016
L'exposition Carambolages se poursuit ! Une exposition pas comme les autres qui met le visiteur et son ressenti au centre du parcours. Découvrez dès à présent quelle œuvre marquante certains d'entre eux ont choisi...

L'Empire : un terme du passé ?

Article - 6 juin 2016
Pour l'artiste Huang Yong Ping « Le terme Empire, beaucoup moins utilisé aujourd'hui, est un terme du passé [1] ». Si l'Empire sous sa forme politique traditionnelle a effectivement disparu, son sens a néanmoins évolué dans le temps, au point qu'il persiste aujourd'hui sous d'autres aspects.
Tout le magazine