Carambolages : les secrets des œuvres - Bol en forme de sein présumé de Marie-Antoinette

L'exposition Carambolages rassemble 185 œuvres plus variées et originales les unes que les autres. Pour vous aider à les découvrir, le Grand Palais vous propose d'en mettre quelques unes en lumière tout au long de l'exposition.
13 avril 2016
|
Jean-Jacques Lagrenée le Jeune, manufacture de Sèvres Bol en forme de sein présumé de Marie-Antoinette ou « Jatte téton » et son trépied, 1788, porcelaine dure, Sèvres, Cité de la céramique Sèvres et Limoges, inv. MNC 23399
Carambolages : les secrets des œuvres - Bol en forme de sein présumé de Marie-Antoinette

Après l’achat du château de Rambouillet, le roi Louis XVI réaménage le parc et y fait construire une laiterie pour convaincre Marie-Antoinette d’apprécier le site qu’elle juge vieillot. L’architecte Jacques-Jean Thévenin livre la laiterie, destinée à la dégustation des produits laitiers, en 1787. Suivant le principe du hameau du Petit Trianon de Versailles, elle offre à la reine un cadre pittoresque où cette dernière peut s’affranchir du poids de l’étiquette en vigueur à la Cour. Le comte d’Angiviller, surintendant des Bâtiments du roi et directeur de la manufacture de porcelaine, confie la réalisation d’un service de soixante-cinq pièces en porcelaine destiné à en agrémenter l’intérieur à Louis-Simon Boizot, sculpteur, et Jean-Jacques Lagrenée (alias le Jeune), dessinateur et graveur.

Le bol-sein, dit aussi « jatte téton », en est la réalisation la plus emblématique. Il se compose d’un bol en forme de sein et d’un trépied indépendant. Le bol émaillé a été conçu en porcelaine tendre afin d’imiter au mieux la surface de la chair. Le trépied, en biscuit, est réalisé par estampage et est orné de têtes et de sabots de bouc, animal favori de Marie-Antoinette. Les artistes imaginent des formes inédites, stimulés par une volonté de retour à l’Antique qui s’est accentuée depuis les découvertes d’Herculanum et de Pompéi. Le bol tire son inspiration des coupes à boire, dites «mastoï», de la Grèce antique, tandis que le support fait écho aux autels de pierre de la Grèce et de la Rome antiques.

La hardiesse de son motif iconographique, vibrant hommage à la fécondité, ne correspond pas aux autres commandes réalisées par le couple royal. La rumeur selon laquelle il aurait été réalisé à partir d’un moulage du sein de Marie-Antoinette se répandit et il fournit très vite un nouveau prétexte pour accuser la reine de frivolité. La souveraine, qui pourtant n’était pas à l’origine de cette commande, n’aura même pas le loisir d’admirer cet objet, livré quelques mois seulement avant les événements révolutionnaires. Le bol inspire encore aujourd’hui des artistes comme le corsetier Hubert Barrère avec sa Vierge de Sèvres ou le designer Antoine Boudin qui réalise un service Sen en hommage au bol-sein.






Mots-clés
A lire aussi

Les sculptures céramiques de Gauguin

- 10 novembre 2017
L'exposition Gauguin révèle les méthodes de travail et les expérimentations de l'artiste dans les domaines les plus divers et notamment dans la céramique.
De nombreuses "sculptures céramiques", terme inventé par l'artiste, sont présentes dans le parcours du Grand Palais.

Des podcasts pour l'été : Carambolages

- 20 juillet 2016
Cet été, retrouvez les podcasts autour de nos dernières expositions. Session de rattrapage avec au programme des conférences de "Carambolages", un questionnement en trois temps sur le musée de demain...
Tout le magazine