Ceci est un carquois - Carambolages : les secrets des œuvres

L'exposition Carambolages rassemble 185 œuvres plus variées et originales les unes que les autres. Pour vous aider à les découvrir, le Grand Palais vous propose d'en mettre quelques unes en lumière tout au long de l'exposition.
1 juin 2016
|
Carquois en peau de poisson, peuple Miami ?, États-Unis, Haut Mississippi, xviiie siècle, Paris, musée du quai Branly
Ceci est un carquois - Carambolages : les secrets des œuvres

Ce carquois est un objet tout à fait inhabituel pour ce que l’on connaît des cultures matérielles des communautés amérindiennes de la vallée du Mississippi dans les actuels États-Unis: il est fait en peau d’une espèce de poisson appartenant à la famille des Lepisosteidae, espèces vivant dans les eaux douces du continent nord-américain. Habituellement les carquois sont tous faits en peau de cervidé. La taille restreinte du poisson, dont la totalité du corps a été utilisée comme étui, correspond à de petites flèches servant à chasser les oiseaux que le carquois contenait tel que l’on peut le lire dans le catalogue de la bibliothèque municipale de Versailles en 1869. Ces flèches ont aujourd’hui disparu. Il faut dire que ce carquois a une histoire singulière. Provenant de la haute vallée du Mississippi, il pourrait être attribué, selon certains auteurs, à la tribu des Miami. Son origine reste très difficile à caractériser en l’absence d’éléments de comparaison, mais aussi parce qu’il a été collecté très tôt, au xviiie siècle, du temps de la Nouvelle-France où l’empire colonial français occupait une large part de l’Amérique du Nord. Il a alors rejoint le cabinet de curiosités constitué par le marquis de Fayolle à Versailles dans les années 1770-1780. Vendu ensuite avec l’ensemble de la collection au marquis de Sérent, il fait partie des pièces saisies à la Révolution française et transféré alors à la bibliothèque municipale de la ville avant d’intégrer le musée d’Ethnographie du Trocadéro en 1934. Il reste l’un des rares témoignages des populations amérindiennes de la région des Grands Lacs et de la vallée du Mississippi parmi les premières anéanties par la colonisation européenne.






A lire aussi

Le bac à sable du Louvre

Article - 16 août 2016
Pour vous faire patienter avant l'ouverture des cours d'Histoires d'Art le 16 septembre prochain au Grand palais, découvrez les "Fun facts Histoires d'Art". De petites histoires avant de rencontrer la grande Histoire.

Des podcasts pour l'été : Carambolages

Article - 20 juillet 2016
Cet été, retrouvez les podcasts autour de nos dernières expositions. Session de rattrapage avec au programme des conférences de "Carambolages", un questionnement en trois temps sur le musée de demain...
Tout le magazine