Chérie, va mettre ta perruque !

Pour vous faire patienter avant l'ouverture des cours d'Histoires d'Art le 16 septembre prochain au Grand palais, découvrez les "Fun facts Histoires d'Art". De petites histoires avant de rencontrer la grande Histoire.
8 août 2016
|










Fun fact Histoires d'Art n°1 : Chérie, va mettre ta perruque !

Le saviez-vous ? Dans l’Égypte ancienne, la perruque était une parure chargée d’érotisme…

L'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
L’art de l’Antiquité égyptienne est peuplé de personnages divins et humains coiffés de la perruque. Composées de vrais cheveux pour les plus précieuses ou simplement de fibres végétales, la perruque constituait un élément important de l’habillement égyptien. Plusieurs exemples, retrouvés lors des fouilles de tombes, montrent que les hommes et les femmes leur apportaient un soin tout particulier.

On a souvent dit qu’il s’agissait là d’un moyen pour se protéger la tête, mais les textes et les représentations ont révélé le caractère érotique de ces parures. À l’image des bijoux et du maquillage, les Égyptiennes font de la perruque un atout essentiel pour séduire. Le geste de se coiffer serait d’ailleurs pour les Égyptiennes une façon de signifier l’envie de plaire et le désir à l’élu de leur cœur.
Les cours d'Histoires d'Art : du 16 septembre 2016 au 8 juillet 2017 à l'Auditorium du Grand Palais
Réservez vos places
#HistoiresdArt


 
Mots-clés
A lire aussi

Avant-première gratuite : Histoires d'art au Grand Palais

Article - 15 juin 2016
Avec Histoires d’art au Grand Palais, les conférenciers de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, historiens de l’art expérimentés et passionnés, vous conduisent au coeur de la création artistique. Rendez-vous les 17 et 18 juin prochain à l'auditorium du Grand Palais pour des cours gratuit en avant-première.

L'Empire : un terme du passé ?

Article - 6 juin 2016
Pour l'artiste Huang Yong Ping « Le terme Empire, beaucoup moins utilisé aujourd'hui, est un terme du passé [1] ». Si l'Empire sous sa forme politique traditionnelle a effectivement disparu, son sens a néanmoins évolué dans le temps, au point qu'il persiste aujourd'hui sous d'autres aspects.
Tout le magazine