Des podcasts pour l'été : Seydou Keïta

Cet été, retrouvez les podcasts autour de nos dernières expositions. Au programme de cette session de rattrapage, deux conférences sur l'influence de la photographie de Seydou Keïta !
26 juillet 2016
|
© Seydou Keïta / SKPEAC / photo courtesy CAAC – The Pigozzi Collection, Genève


En proposant une rétrospective de l'ensemble de l'oeuvre de Seydou Keïta (1921-2001), Yves Aupetitallot, le commissaire de l'exposition, donne à voir un Bamako heureux au tournant de l’indépendance, où respect de la tradition et aspiration à la modernité semblent cohabiter harmonieusement sur chaque cliché.

Au programme de cette session de rattrapage, deux conférences : l'influence de Seydou Keïta, aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands photographes de la deuxième moitié du XXe siècle, sur la photographie africaine et le wax omniprésent dans ses clichés comme objet d'échanges et de dialogues culturels entre Afrique et Occident.
Seydou Keïta et la photo africaine (1/2)
Avec Françoise Huguier, photographe, Amadou Chab Touré, professeur d’esthétique et directeur des galeries Carpe Diem (Ségou), AD (Bamako), et André Magnin, galeriste, spécialiste de l'art contemporain africain. 
Modération : Brigitte Ollier, journaliste. 

(Ré)écouter la conférence
 
Au-delà des clichés, une histoire en noir et blanc (2/2)

Conférence à deux voix par Catherine Coquery-Vidrovitch, historienne, spécialiste de l’histoire du continent africain et professeur émérite de l'Université Paris Diderot et Anne Grosfilley, ethnologue, spécialiste des textiles et de la mode en Afrique.
L’omniprésence des textiles dans les photographies de Seydou Keïta, des vêtements aux toiles de fonds, renvoie à une histoire des échanges entre l’Europe et l’Afrique. Cette rencontre nous invite à décrypter ce dialogue des cultures et à découvrir comment le Mali et l’Afrique de l’Ouest se sont réappropriés des objets et des influences d’ailleurs, notamment apportées par l’Occident.

(Ré)écouter la conférence


A lire aussi
Tout le magazine