Élisabeth Louise Vigée Le Brun : artiste et modèle

Élisabeth Louise Vigée Le Brun était une artiste oui, mais elle n'a pas manqué de jouer également ses propres modèles.
2 octobre 2015
|
Autoportrait de Vigée Le Brun exécutant un portrait de la reine Marie Antoinette. © Photo Scala, Florence - courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali
Tout au long de sa carrière, Élisabeth Louise Vigée Le Brun s’est attachée à se représenter sur la toile et sur le papier.
Soulignant sa beauté, ses ambitions et son ascension sociale et professionnelle, ses nombreux autoportraits sont pour la plupart autant d’œuvres qui ont ajouté à sa renommée, de son vivant comme après sa disparition.


Augustin Pajou, Elisabeth Vigée-Le Brun, peintre, 1783 @ RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
Par ailleurs, la portraitiste a été attentive à ce que d’autres artistes fixent ses traits, en particulier le sculpteur Augustin Pajou, qui a fait d’elle un chef-d’œuvre en terre cuite présenté en 1783 au Salon de l’Académie royale, l’année même au cours de laquelle Madame Vigée Le Brun était admise au sein de la prestigieuse institution. 


Retrouvez toute l'actualité de l'exposition
Réservez votre billet
#vigeelebrun


 

A lire aussi

Les nus : le secret de Fantin-Latour

Vidéo - 3 octobre 2016
Henri Fantin-Latour avait un secret bien gardé. Un secret, récemment révélé, qui apporte un éclairage inédit sur son œuvre. Le peintre renommé pour ses natures mortes et ses portraits de groupe, parfois austères, était un fervent collectionneur de photographies de nus féminins !

Henri Fantin-Latour : un peintre à fleur de peau

Article - 21 septembre 2016
Du 14 septembre 2016 au 12 février 2017, Henri Fantin-Latour est l'invité d'honneur du Musée du Luxembourg. Un artiste à part, sensible, à fleur de peau, aux multiples facettes, que nous vous proposons de découvrir.

Qu'allez-vous voir à l'expo Fantin-Latour. À fleur de peau ?

Vidéo - 14 septembre 2016
Artiste atypique porteur de toute la modernité du XIXème, Fantin-Latour n’a pas fini de vous étonner !

Reconnu assez tardivement par ses pairs, peu enclin au compromis, il s'impose par la simple conviction de son talent. Après ses natures mortes virtuoses et ses portraits de groupe aux allures de manifestes, l’artiste misanthrope a consacré la fin de sa carrière aux œuvres d’imagination qu’il rêvait de peindre depuis toujours.

Laure Dalon et Xavier Rey, commissaires de l’exposition, reviennent pour nous sur le parcours d’un peintre de génie et sur les pans inédits de son œuvre à découvrir au musée du Luxembourg.

Entrez dans l'univers poétique et réaliste de Fantin-Latour

Vidéo - 12 septembre 2016
Scènes d’intérieur au réalisme saisissant, natures mortes réinventées en véritables portraits de fleurs et rêveries faites de corps enchanteurs, la peinture de Fantin-Latour révèle les multiples facettes d’un artiste virtuose et habité. Découvrez, en musique, une sélection des œuvres présentes dans l’exposition.
Tout le magazine