Élisabeth Louise Vigée Le Brun et l'exil

Dépendant professionnellement et socialement de la clientèle de la famille royale, de la cour et de l’aristocratie, Vigée Le Brun fut l’objet de virulentes attaques diffamatoires dans des pamphlets.
7 décembre 2015
|
Portrait de la baronne Henri Charles Emmanuel de Crussol Florensac, née Anne Marie Joséphine Gabrielle Bernard de Boulainvilliers © Photo : Daniel Martin
Dans la nuit du 6 octobre 1789, elle quittait Paris avec sa fille et sa gouvernante pour se diriger vers la péninsule italienne.

Commençait alors un voyage d’exil qui dura un peu plus de douze années. Éloignée de son mari, l’artiste usa de son renom et de son charme pour servir une clientèle européenne fascinée par le modèle français. Entre 1789 et 1802, son talent fut officiellement reconnu par les académies artistiques de Rome, Bologne, Parme, Florence et Saint-Pétersbourg.

Partout sur son passage Vigée Le Brun rencontra un vif succès et parvint à maintenir, grâce aux prix demandés pour ses œuvres, un train de vie digne de sa réputation. Elle continua aussi à développer ses cercles de sociabilité.
 
A lire aussi

Trois questions autour de l'exposition Jardins

Article - 21 avril 2017
Laurent Le Bon, président du musée Picasso et commissaire de "Jardins" répond à trois questions essentielles pour préparer votre visite de la promenade jardiniste qui vous attend au Grand Palais !

Tu vois le tableau ? Spéciale "Vierge à l'enfant"

Vidéo - 6 avril 2016
Le musée du Luxembourg s'associe à Manon Bril, jeune doctorante à l'origine de la chaîne YouTube "C'est une autre histoire". Dans cet épisode de "Tu vois le tableau?" consacré au thème de la Vierge à l'enfant, Manon s'intéresse à trois œuvres présentées dans l'exposition "Chefs-d'œuvre de Budapest". En quelques minutes et simplement, elle livre des clés pour repérer les personnages, comprendre la signification des accessoires ou décrypter les scènes représentées. De quoi frimer au musée !

Chefs-d’œuvre de Budapest : la bande-annonce

Vidéo - 2 mars 2016
Alors que le musée des Beaux-Arts de Budapest fait peau neuve, ses collections voyagent et vous donnent rendez-vous au musée du Luxembourg. Laissez-vous transporter à votre tour et vous découvrirez des chefs-d'oeuvre insoupçonnés.
Exposition du 9 mars 2016 au 10 juillet 2016.

Les femmes de Budapest arrivent à Paris

Vidéo - 27 janvier 2016
Le musée des beaux-arts de Budapest se refait une beauté, le Musée du Luxembourg va lui servir d’écrin pour accueillir ses grands chefs-d’œuvre.
Dès le 9 mars 2016 et jusqu’au 10 juillet 2016 découvrez ou redécouvrez ces tableaux de grands maîtres du Moyen Âge à nos jours.
Tout le magazine