Hergé, peintre

Pour vous faire patienter avant l'ouverture de l'exposition Hergé le 28 septembre prochain au Grand palais, découvrez les "Fun facts Hergé". Les petites histoires du grand dessinateur à l'ombre de son personnage, Tintin.
5 septembre 2016
|


Fun Fact Hergé n°6 : Hergé, peintre
 
Formes molles © Hergé - Moulinsart 2016
Le saviez-vous ? Hergé a aussi peint au début des années 1960 !
 

De la main du maître de la ligne claire, les quelques toiles d'Hergé surprennent par leur caractère éminemment pictural et surtout par l’abstraction que la plupart explorent.


Elles forment un exercice de style appliqué dans lequel Hergé semble rendre hommage successivement aux artistes qu’il admire (Miró, Klee, Van Lint qu’il avait choisi comme professeur...), à toute la modernité qu’il découvre avec enthousiasme à cette époque.

Conscient de ses limites, Hergé renonce rapidement à poursuivre dans cette voie. La peinture n’aura été qu’une parenthèse, fugace et secrète, qui le ramène vers la bande dessinée, son véritable et unique mode d’expression, le seul dans lequel il excelle.*

En 1963, Hergé publie l'un de ses chefs-d'oeuvre, l'album Les Bijoux de la Castafiore.


*Extrait du catalogue de l'exposition, p.32 Essai de Cécile Maisonneuve "Hergé avec un grand A" © Editions de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2016 © Hergé – Moulinsart 2016


 

A lire aussi

Qu'est ce que l'art abstrait ?

Article - 1 mars 2018
Avant d'admirer l'exceptionnelle rétrospective Kupka au Grand Palais dès le 21 mars 2018, révisez vos connaissances sur l’art abstrait !
Tout le magazine