Hokusaï manga !

Hokusaï, inventeur du manga ?
6 octobre 2014
|
Sylvie Blin
Hokusai Manga. Carnets de croquis divers de Hokusai, carnet n° 1 Hokusai manga Ère Bunka, an XI (janvier 1814) Livre edehon, format hanshibon Signature : Katsushika Hokusai hitsu Sceau : Raishin Éditeur : Eiraku-ya Tōshirō Tsuwano, Katsushika Hokusai Museum of Art © Katsushika Hokusai Museum of Art Cette oeuvre est présentée dans les 2 volets


Hokusaï, inventeur du manga ? Ou, plus exactement de la manga ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, il faut bien se rendre à l'évidence : Hokusaï fut en effet le premier à publier sa Manga, recueil d'images « dérisoires », de « dessins non aboutis » et autres croquis en 1814.

L'artiste parcourait le pays, de Kyoto - l'ancienne capitale - à Edo, en passant par Nagoya, depuis déjà deux ans, croquant au passage tout ce qui pouvait passer sous ses yeux : fleurs, animaux, figures populaires et autres expressions saisies sur le vif. Mais c'est l'artiste Gekkotei Bokusen qui le convainquit de publier ses innombrables carnets de voyages, recueils d'études et d'esquisses et répertoires de motifs aussitôt réutilisés et réinterprétés par ses homologues japonais.

Hokusai manga. Carnets de croquis divers de Hokusai Carnets 1 à 14 Ère Bunka, an XI (1814), fin de l’ère Edo (1814-1867) Livres edehon, format hanshibon Éditeur : Eiraku-ya Tōshirō Tsuwano, Katsushika Hokusai Museum of Art © Katsushika Hokusai Museum of Art Cet ensemble est présenté dans les 2 volets.


De 1814 à 1878, Hokusaï publia ainsi quinze volumes de Mangas, somme colossale qui le fit connaître ensuite en Occident, tout autant que les Vues du mont Fuji. Le volume VI entra même dans les collections de la Bibliothèque nationale dès 1843, et les critiques et collectionneurs français – Philippe Burty, Théodore Duret ou encore Edmond de Goncourt – s'enthousiasmèrent pour ce « peintre de mœurs comme pas uns », « cette profusion d'images, cette avalanche de dessins, cette débauche de crayonnages, […] ces milliers de reproductions fiévreuses de ce qui est sur la terre, dans le ciel, sous l'eau » (E. de Goncourt).

Sans être l'inventeur de ce type de croquis, très prisés des Japonais, Hokusaï fut bien le premier à en entreprendre la publication systématique et à populariser le genre. Ces « livres à regarder » prendront un autre sens au XXe siècle, ou le mot manga désigne alors la bande dessinée.

Sylvie Blin
Mots-clés
A lire aussi

Carambolages : le choix des visiteurs

- 23 mai 2016
L'exposition Carambolages a ouvert ses portes ! Une exposition pas comme les autres qui met le visiteur et son ressenti au centre du parcours. Découvrez dès à présent quelle œuvre marquante certains d'entre eux ont choisi...

Le Gros Palais : ils en ont parlé !

- 10 février 2015
Le Gros Palais, vous connaissez ? C'est le nouveau rendez-vous vidéo du Grand Palais qui fait se rencontrer la gastronomie et du monde de l'Art le temps d'une recette élaborée autour d'une exposition par Mathieu Rostaing-Tayard, jeune chef du Café Sillon à Lyon récemment récompensé du titre de meilleur bistrot 2015 par le guide Fooding.

Le Gros Palais – Hokusai

- 16 janvier 2015
Mélanger les goûts et les couleurs, déclencher la rencontre de la gastronomie et du monde de l'Art, c'est ce que vous propose "Le Gros Palais", nouveau rendez-vous des gourmands ! Mathieu Rostaing-Tayard, jeune chef du Café Sillon à Lyon récemment récompensé du titre de meilleur bistrot 2015 par le guide Fooding, nous propose des recettes originales inspirées par les artistes et les expositions du Grand Palais. Pour ce premier numéro, c'est autour de l'œuvre d'Hokusai, maître japonais de l'estampe qui aura marqué de nombreux artistes occidentaux, que le chef a conçu cette alléchante recette de poulpe laqué. A vos fourchettes !
Tout le magazine