Huang Yong Ping ?

Huang Yong Ping est un artiste contemporain d’origine chinoise, installé depuis plus de 25 ans en France. Pour Monumenta 2016, il a pris possession de la nef du Grand Palais et de ses 13 500 mètres carrés pour nous présenter Empires.
19 mai 2016
|

Carte d'identité

 
Huang Yong Ping sous la Nef du Grand Palais, Photo © Rmn-Grand Palais/Didier Plowy

Prénom: Huang
Nom: Yong Ping

Date de naissance : 18 Février 1954

Lieu de Naissance : Xiamen (ville portuaire de la province du Fujian en Chine)

Nationalité : française, d'origine chinoise

Profession : artiste sculpteur
 

Sa formation et son parcours

1978 à 1982 : Huang Yong Ping étudie à l’Académie des beaux-arts du Zhejiang, dans la ville de Hangzou, en Chine.

1985 : Il crée un mouvement artistique appelé le « Xiamen Dada », basé sur les correspondances entre la vie politique et l’art. Il en sera le chef de file jusqu’en 1987.

1989 : Huang Yong Ping est invité à Paris afin de participer à l’exposition Magiciens de la Terre au Centre Pompidou et à la Grande Halle de la Villette, à Paris. Ensuite, il décide de s’installer en France pour de bon.

1996 : Exposition Face à l’Histoire au Centre Georges Pompidou

1998 : Exposition Être Nature à la Fondation Cartier

1999 : Il représente la France à la Biennale de Venise avec Jean Pierre Bertrand. Il obtient la nationalité française cette année là.

2000 : Il retourne en Chine pour la première fois en 11 ans pour exposer à Shanghai son Projet Chauve-Souris.

2003 : Exposition Alors, la Chine ? au Centre Georges Pompidou;

2009 : Exposition Arche de Noé, Chapelle des Petits-Augustins à l'École nationale des beaux-arts de Paris
           Exposition Caverne à la galerie Kamel Mennour.

2010 : Exposition Wu Zei au Musée océanographique de Monaco;

2015 : Exposition Bâton Serpent au MAXXI, Rome, Italie.

2016 : Huang Yong Ping est le lauréat du prix Wolfgang Hahn 2016

Huang Yong Ping vit à Ivry-sur-Seine en région parisienne.

Empires

Dans l’œuvre de Huang Yong Ping, trois éléments se font face et se mêlent sous la nef du Grand Palais : Le squelette d’un serpent géant, le bicorne de Napoléon, et plus de 305 conteneurs empilés en îlots.

Monumenta 2016, Photo © Rmn-Grand Palais/Didier Plowy


L’idée de l’Empire et de la guerre est évoquée à travers le bicorne de Napoléon, le chapeau qu’il portait lors de la Bataille d’Eylau en février 1807, bataille particulièrement meurtrière. Ces conteneurs, symboles de commerce maritime et d’économie mondiale, rappellent la mondialisation qui, selon Ping, est une autre forme de guerre. Pour lier l’ensemble, le serpent ondule sur 130 mètres à travers les conteneurs et menace le bicorne, la gueule grande ouverte face à lui. En même temps, le serpent est aussi un symbole de cycle, comme pour rappeler la manière dont les Empires se créent puis s’effondrent continuellement depuis des millénaires.
 
Ses autres œuvres

Huang Yong Ping est connu pour ses installations sculpturales de grande envergure, parmi lesquelles, une pieuvre géante suspendue au plafond du hall d'entrée du musée océanographique de Monaco, en 2010,  un éléphant grandeur nature à l’institut Bernard Magrez à Bordeaux, en 2002, ou bien un serpent de mer géant le long des côtes de Saint-Brévin-les-Pins, en 2014.

Mots-clés
A lire aussi

Jean-Hubert Martin, Huang Yong Ping : une rencontre

Vidéo - 16 juin 2016
Alors que l’œuvre monumentale de Huang Yong Ping est exposée sous la Nef du Grand Palais, Jean-Hubert Martin nous parle de sa rencontre avec l’artiste en 1987, au cours d'un voyage préparatoire pour son exposition "Magiciens de la Terre". Séduit par son regard "transculturel" il lui propose d'exposer une œuvre qui lui accorde une réputation internationale. Depuis, l’artiste ne cesse d'interroger les cultures occidentale et chinoise. Imprégnée de cette navigation culturelle, son œuvre incarne aussi la mondialisation, au sens le plus noble du terme.

Suite Monumenta : jeudi 9 juin à 19h sous la Nef

Article - 7 juin 2016
Jeudi 9 juin à 19h sous la Nef du Grand Palais, ne manquez pas "Suite Monumenta", un spectacle de danse au cœur de l'installation d'Huang Yong Ping, accessible avec votre billet pour l'exposition.
Tout le magazine