José Clemente Orozco et la révolution mexicaine

Plusieurs oeuvres de José Clemente Orozco sont présentées à l'exposition Mexique. Tant les peintures murales que celles de chevalet, elles illustrent l’extrême violence des événements qui ont frappé le Mexique au siècle dernier.
23 novembre 2016
|

©José Clemente Orozco - Fosa común, Collection Museo de Arte Carrillo Gil, INBA”. / Photo Javier Hinojosa



L’artiste s’attacha à envisager l’histoire du point  de vue de son continent, l’Amérique, dans toute sa complexité et sans filtre.

Il donna de la Révolution, et en particulier de l’engagement du peuple, une image pleine de contradictions où le pouvoir et la mélancolie de l’homme composent une vision souvent critique de l’avenir du Mexique et de l’humanité.

L'exposition Mexique présente également des œuvres illustrant le langage esthétique de José Clemente Orozco sur d’autres supports, comme la photographie et la sculpture, et qui sont aussi en relation avec la violence de la révolution mexicaine.
 

A lire aussi
Tout le magazine