Joséphine, une impératrice en représentation

Décrite comme une femme d’une taille moyenne (1m63), aux cheveux châtain clair, Joséphine charme son entourage par la grâce de ses mouvements. Tous s’accordent à dire qu’elle séduit par l’attention bienveillante qu’elle porte à chacun et par son extrême élégance.
15 avril 2014
|
Devenue impératrice, elle est presque toujours en représentation. Elle est la femme la mieux vêtue de l’Empire et se fait l’ambassadrice de la distinction française. Elle répond au souhait de l’Empereur de faire de sa cour la plus fastueuse d’Europe et de promouvoir les industries textiles nationales, notamment lyonnaises.

Jacques-Louis David, L’impératrice Joséphine à genoux, avec Mme de La Rochefoucauld et Mme de La Valette © Rmn-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage

Ses toilettes sont remarquées et copiées dans toutes les cours européennes. Joséphine a une passion immodérée pour les bijoux. En tant qu’impératrice, elle a la jouissance des joyaux de la Couronne complétés par Napoléon à l’occasion du sacre. Elle se constitue aussi un écrin personnel en s’adressant aux plus grands bijoutiers parisiens comme Marguerite ou Nitot.

Branche diamants et rubis dit "spray Beauharnais" © Victoria and Albert Museum, Londres
A lire aussi

L'âge d'or de l'enfance

Article - 28 novembre 2019
De nombreux portraits d'enfants sont présentés dans l'exposition. Le XVIIIe siècle est l'essor des sentiments et des relations personnelles dans la société anglaise, notamment grâce aux écrits de Rousseau. Découvrez deux des portraits de Reynolds, pleins d'humour et de références au passé !

Reynolds vs Gainsborough : le face à face

Article - 26 septembre 2019
À partir des années 1760, Joshua Reynolds et Thomas Gainsborough s’imposent en Angleterre dans le domaine du portrait. Tous deux obtiennent des commandes royales et sont des « peintres du roi ». La critique de l’époque les opposait régulièrement et ils en ont certainement joué en produisant des œuvres dans l’intention délibérée était d’inviter à la comparaison. Leur rivalité était même devenue un spectacle !
Tout le magazine