Kupka ne sera plus jamais abstrait pour vous

Vous n'avez pas encore réservé vos billets pour l’exposition Kupka qui commence le 21 mars au Grand Palais ? Voici six bonnes raisons de sauter le pas !
20 février 2018
|
 
Kupka, Disques de Newton, 1912, Philadelphia Museum of Art © Adagp, Paris 2018
1 -  Vous allez fêter le printemps en couleur
 
Le 21 mars c’est l’ouverture de l’exposition Kupka avec ses toiles colorées, l’opportunité de fêter le début du printemps.
 
2 – Parce que c’est un artiste diversifié 

Kupka s’installe à Paris en 1896 à Montmartre. Ses dons de dessinateurs exceptionnels lui permettent de gagner sa vie comme illustrateur. Grand lecteur, l’artiste s’est tourné vers le travail d’illustration d’ouvrages littéraires, notamment en répondant à la commande d’Elisée Reclus L’homme et la Terre

3 – Parce que la dernière rétrospective à Paris sur l’artiste date de 1989

Et il s’en est passé des choses depuis, notamment l’arrivée du World Wide Web qui nous permet d’écrire ce genre d’article ! 



 
  4 – Vous pourrez faire réviser vos enfants en toute discrétion 
 
Circulaires et rectilignes, 1937, H/T, 102 x 102 cm, NGP
Ils apprennent à faire des diagonales à l’école ? Kupka est l’un des fondateurs du mouvement Abstraction-Création, l’occasion de faire réviser les formes géométriques et l’histoire de l’art à vos enfants ni vu ni connu.

 
5 – Vous saurez enfin écrire František correctement
 
On ne vous promet pas de devenir bilingue en tchèque en sortant de l’exposition Kupka mais vous saurez enfin sur quelle lettre placer le caron en écrivant son prénom. Et si vous souhaitez apprendre plus de signes typographiques, on vous dit comment écrire pionnier de l’abstraction en tchèque : Průkopník abstraktního malířství.
 
Etudes pour Amorpha, 1912, gouache et aquarelle / papier, env. 21 x 23 cm, MoMA 569.1956.16
6 – Parce que c’est l’occasion de voir les premières œuvres non-figuratives exposées au public 
 
En 1912, Kupka expose au Salon d’automne ses dernières recherches sur l’art non-mimétique. Ses peintures Amorpha sont aujourd’hui considérées comme les premières œuvres non-figuratives à avoir fait l’objet d’une présentation publique. Et cela vous permettra toujours de briller en repas de famille le dimanche !
 

 
 
Kupka. Pionnier de l'abstraction
au Grand Palais du 21 mars au 30 juillet 2018
Réservez votre billet ICI
Mots-clés
A lire aussi

Kupka : tous les podcasts

- 16 août 2018
Retrouvez tous les podcasts des conférences autour de l'exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction !
Tout le magazine