L'âge d'airain, l'histoire d'un nu un peu trop parfait...

Découvrez l'histoire de l'une des premières oeuvres importantes de Rodin, l'Âge d'Airain et le scandale qui aurait pu lui coûter sa carrière.
11 mai 2017
|
L’Âge d’airain, 1877 Statue en bronze, fonte au sable par Alexis Rudier, avant 1916 Paris, musée Rodin
Quel est le sujet ? 

L'oeuvre se réfère à l’homme des premiers temps : le troisième âge de l’humanité décrit par Hésiode, au milieu du VIIIe siècle avant J.-C. La lance sur laquelle s’appuyait le personnage fut supprimée lors de l’achèvement, pour concentrer le regard sur la puissance du nu animé par les jeux de lumière. Ce qui interpelle d’abord c’est le sentiment d’intériorité de cet homme inquiet et fragile. 
C’est un nu masculin hyperréaliste, conçu comme un antique, grandeur nature, dont le modèle est un jeune soldat belge du nom d’Auguste Neyt. Le souhait de l’artiste est de représenter « le vrai ». Au-delà de la justesse anatomique, le sculpteur recherche une qualité de présence du corps dans les trois dimensions.
Les oeuvres de Michel Ange (1475-1564) découvertes lors du voyage en Italie qui précède ce projet ont marqué Rodin pour toujours. Ici, la posture reprend le fameux contrapposto du génie de la Renaissance, par le genou droit légèrement fléchi, en opposition au bras droit levé et plié, qui produit une impression de dynamisme souple. Le sculpteur se réfère d’ailleurs directement à une oeuvre de Michel-Ange, l’Esclave mourant (1513), conservée au musée du Louvre.


Pourquoi le scandale ? 
Sa représentation était si parfaite que Rodin fut accusé en 1877 d’avoir moulé directement sur le corps du modèle. 
Après la polémique, Rodin décida de ne plus sculpter grandeur nature, préférant l’agrandissement ou la réduction de ses figures. A partir de cette statue, le corps nu prendra une place primordiale dans son travail.



"J'ai pour le nu une admiration infini, un culte" disait Rodin. 


Découvrez en vidéo l'histoire du scandale autour de cette oeuvre, avec Manon Bril, la YouTubeuse de la chaine "C'est une autre histoire"
 
 



 
Rodin. L’exposition du centenaire au Grand Palais jusqu'au 31 Juillet 2017
#ExpoRodin
Réservez votre billet ICI
 

Mots-clés
A lire aussi

Rodin : tous les Podcasts

- 1 août 2017
Retrouvez tous les podcasts des conférences autour de Rodin, l'exposition du centenaire (22 mars - 31 juillet 2017)

Derniers jours pour l'exposition Rodin

- 25 juillet 2017
Rodin, l'exposition du centenaire, fermera ses portes lundi prochain, le 31 juillet, à 20h00. Il ne vous reste que quelques jours pour aller admirer le génie et la puissance du père de la sculpture moderne au Grand Palais !
Tout le magazine