L'Angleterre entre Réforme et catholicisme

Les Tudors et la religion, une longue histoire...
5 mai 2015
|
Édouard VI et le Pape, artiste inconnu, vers 1575, huile sur bois, 62,2 × 90,8 cm, Londres, National Portrait Gallery (NPG 4165)
Le XVIe siècle est une époque de profondes mutations religieuses à travers l’Europe. Au début de son règne, Henri VIII est un souverain catholique auquel le pape Léon X décerne le titre de « Défenseur de la foi ». Il n’empêche qu’Henri finit par s’octroyer celui de chef suprême de l’Église d’Angleterre.

Sous Édouard VI, la Réforme s’affirme comme religion officielle. La catholique Marie Ire ramène par la suite le royaume sous l’autorité du pape. Mais la restauration ne dure que les quelques années de son règne. Après sa mort, son intransigeance est opposée au compromis prôné par la protestante Élisabeth en matière de religion.

Sous le règne d’Élisabeth, la réputation des deux demi-soeurs se construit l’une contre l’autre, non sans une certaine partialité. Marie devient « la sanglante », et Élisabeth, celle qui ne cherche pas à « ouvrir des fenêtres dans le coeur des hommes » et laisse à chacun le choix de ses propres croyances.

Les Tudors au Musée du Luxembourg jusqu'au 19 juillet 2015
#Tudors
A lire aussi

Révisez vos Fun Facts Tudors !

Article - 26 juin 2015
Pour vous faire découvrir l'exposition Les Tudors jusqu'au 19 juillet au Musée du Luxembourg, (re)découvrez les "Fun Facts Tudors". Les petites histoires dans l'Histoire de cette célèbre dynastie...
Tout le magazine