Le peintre des chevaux

13 novembre 2012
|
stubbs
Whistlejacket, vers 1762 © The National Gallery, Londres, Dist. RMN / National Gallery Photographic Department George Stubbs est par excellence « le peintre des chevaux ». Après un apprentissage auprès du graveur Hamlet Winstanley, où il est copieur d’œuvre, il débute comme portraitiste dans le Nord de l’Angleterre. De 1745 à 1751, il étudie l’anatomie à l'hôpital de York et illustre certains manuels de médecine. Après un voyage d’un an en Italie en 1754, l’artiste rentre en Angleterre avec la conviction de la supériorité de la nature sur l’art. Toujours passionné d’anatomie, il s’intéresse plus particulièrement à celle des chevaux qu’il étudie de 1756 à 1758 dans le Lincolnshire. Pour les observer, Stubbs n’hésitait pas à les dépecer et à les autopsier pour les dessiner avec minutie. C’est pour cette raison que les étalons de Stubbs sont parfaitement exécutés. En 1766 est publié The Anatomy of the horse, ouvrage dont il a réalisé les dessins. Répondant à la demande grandissante de l’aristocratie britannique, Stubbs devient le peintre de la « sporting life » en peignant des scènes de course, des vainqueurs de grands prix, etc. Cependant le peintre ne se limite pas à la représentation des équidés, il peint également des animaux exotiques comme les lions, les tigres, les girafes, les singes, les rhinocéros  qu’il observe dans les zoos et bien d’autres. Son œuvre la plus célèbre est Whistlejacket, le portrait d’un étalon, conservée à la National Gallery de Londres.  
A lire aussi

Le Grand Palais a 120 ans !

Article - 5 mai 2020
Le Grand Palais a été créé pour accueillir pendant l’Exposition universelle de 1900 une grande rétrospective d’art français et européen. Point fort d’un quartier lui également conçu à cette occasion, le monument, qui est resté au fil du temps une destination culturelle incontournable, fête aujourd'hui ses 120 ans !

Le Grand Palais chez vous !

Article - 17 mars 2020
Malgré la distance nous sommes toujours en lien avec vous ! La consigne est de rester chez soi alors le Grand Palais vous propose des contenus en ligne sur son site et ses réseaux sociaux, découvrez le programme.
Tout le magazine