Les nus : le secret de Fantin-Latour

Henri Fantin-Latour avait un secret bien gardé. Un secret, récemment révélé, qui apporte un éclairage inédit sur son œuvre. Le peintre renommé pour ses natures mortes et ses portraits de groupe, parfois austères, était un fervent collectionneur de photographies de nus féminins !
3 octobre 2016
|
Il en a ainsi réuni plus de mille, qu’il classait, répertoriait et dont il se nourrissait pour ses tableaux d’imagination. À l’occasion de l’exposition, ces photographies sont présentées pour la première fois au public, aux côtés des croquis et toiles qu’elles ont inspirées.


Mots-clés
A lire aussi

L'âge d'or de l'enfance

- 28 novembre 2019
De nombreux portraits d'enfants sont présentés dans l'exposition. Le XVIIIe siècle est l'essor des sentiments et des relations personnelles dans la société anglaise, notamment grâce aux écrits de Rousseau. Découvrez deux des portraits de Reynolds, pleins d'humour et de références au passé !

Reynolds vs Gainsborough : le face à face

- 26 septembre 2019
À partir des années 1760, Joshua Reynolds et Thomas Gainsborough s’imposent en Angleterre dans le domaine du portrait. Tous deux obtiennent des commandes royales et sont des « peintres du roi ». La critique de l’époque les opposait régulièrement et ils en ont certainement joué en produisant des œuvres dans l’intention délibérée était d’inviter à la comparaison. Leur rivalité était même devenue un spectacle !
Tout le magazine