Les séances ciné du Grand Palais

5 avril 2013
|
Après avoir parcouru les salles de l'exposition Dynamo, que diriez-vous d'une séance ciné dans les fauteuils moelleux du Grand Palais ?

• Soirées cinéma

Clouzot fut probablement le seul cinéaste à tenter d’intégrer de manière systématique les effets optiques issus de l’art cinétique dans deux films de fiction destinés au grand public.
En 1964, la Columbia lui ayant donné carte blanche, il commence le tournage de L’Enfer qu’il doit interrompre au bout de trois semaines. Retrouvant les images 40 ans plus tard, Serge Bromberg et Ruxanda Medrea en ont tiré L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot, un documentaire sorti en 2009 qui raconte le making of d’un film naufragé tout en le ressuscitant. En 1968, Clouzot réalise La Prisonnière, son dernier film, qui fait scandale en raison de son contenu jugé libertin. Il y multiplie à nouveau les jeux visuels les plus troublants avec une audace virtuose.

Mercredi 26 juin
La Prisonnière
De Henri Georges Clouzot, 1968, avec Laurent Terzieff, Elisabeth Wiener et Bernard Fresson 1h45
Réservez votre place en ligne !
Mercredi 3 juillet
L’Enfer d’Henri Georges Clouzot
De Ruxandra Medrea et Serge Bromberg, 2008 avec Romy Schneider, Serge Reggiani et Bérénice Bejo, 1h34
Réservez votre place en ligne !

Les films du vendredi midi
(Auditorium square Jean Perrin à 18h30. Entrée libre et gratuit)

Les vendredis 19 avril, 3 mai, 17 mai, 31 mai, 14 juin et 28 juin à 12h 
Le Mouvement de Pontus Hulten, 1955, 15 min / Distribution : Cinédoc Paris Films Coop

Suivi de :
The Responsive eye de Brian de Palma, Moma, 1965, VO sous-titrée français, 26 min


Les vendredis 12 avril, 24 mai et 5 juillet à 12h
Denise René de Camille Guichard 1998, avec Anne Tronche, 52 min

Les vendredis 26 avril,  7 juin et 12 juillet à 12h
Soto, le plasticien du mouvement de Catherine Zins,  1995, avec Daniel Abadie, 52 min

Les vendredis 10 mai, 21 juin et 19 juillet à 12h   
François Morellet de Camille Guichard, 1999, avec Daniel Soutif, 52 min

Et pour prolonger l’exposition, vous pouvez assister tous les  lundis à 17h (jusqu’au 17 juin), les jeudis à 12h (jusqu’au 20 juin), les vendredis à 14h (jusqu’au 19 juillet) et les dimanches à 14h et 16h, à la projection du documentaire L’image mouvementée, réalisé par  Sylvain Roumette, mêlant images d’archives et témoignages inédits, retrace l’histoire des « cinétismes » depuis les années 1910 jusqu’à aujourd’hui.

Mots-clés
A lire aussi

Qu'est ce que la Belle Époque ?

- 3 décembre 2018
Qu'appelle-t-on « la Belle Époque » où Paris est la capitale des arts et des plaisirs ? Découvrez-le grâce à l'expo Alphonse Mucha !
Tout le magazine