L'hommage de David LaChapelle à Michael Jackson

David LaChapelle, qui a débuté en travaillant avec Andy Warhol, a voulu rendre hommage à Michael Jackson après sa disparition en 2009. Mais à la différence de certains autres, il connaissait le chanteur et l’avait déjà photographié de son vivant. Découvrez ses photos dans l'expo du Grand Palais !
22 janvier 2019
|

David LaChapelle associe plusieurs clichés de grande taille pour composer ce triptyque, conçu en réaction à la mort de Michael Jackson en 2009.

bandeau_LaChapelle_MJackson.png

David LaChapelle, de gauche à droite : The Beatification: I'll never let you part for you're always in my heart; American Jesus: Hold me, carry me boldly; Archangel Michael: And no message could have been any clearer, 2009, Courtesy of the artist © David LaChapelle 

Empruntant à l’iconographie religieuse, il dépeint le chanteur comme un martyr des temps modernes. LaChapelle disait voir sa trajectoire comme « quasi biblique : l’homme le plus célèbre de la planète qui, soudain, se retrouve accusé de la chose la plus horrible qui soit… On dit de lui qu’il est mort en victime, mais non ! Il était un héros… Le jugement à son égard a été si dur, on le condamnait alors qu’il était innocent. Le monde entier l’adorait, puis il en est devenu la risée… Ces images représentent son essence profonde, le vrai Michael… Je ne prétends pas en faire une figure religieuse ou un saint, mais pour moi, il était l’être se rapprochant le plus de cet être angélique extraordinaire qui se trouve parmi nous… et nous avons choisi de le persécuter et de le crucifier. »

Retrouvez ces oeuvres dans l'exposition au Grand Palais, jusqu'au 14 février 2019.  
Profitez des nocturnes les mercredis, vendredis et samedis jusque 22h ! 

Mots-clés
A lire aussi

Michael Jackson : derrière le masque !

- 9 janvier 2019
Découvrez au Grand Palais des artistes contemporains qui grâce à leurs oeuvres autour de Michael Jackson, questionnent sa célébrité et la puissance des images !
Tout le magazine