Monumenta 2016. Empires : toute l'expo

Monumenta 2016 : la bande-annonce

- 29 avril 2016
Que nous réserve Monumenta 2016 ? Pour cette nouvelle édition, c’est Huang Yong Ping, artiste contemporain d’origine chinoise, qui a été invité à créer une œuvre originale pour la Nef du Grand Palais.

Monumenta 2016 : Huang Yong Ping prend possession de la nef

- 2 mai 2016
Monumenta 2016 donne carte blanche à Huang Yong Ping du 8 mai au 18 juin 2016. Pour son projet "Empires", l'artiste chinois a d'ores et déjà pris possession de la nef. Face à cet espace singulier, Huang Yong Ping a commencé la construction de l'œuvre que vous pourrez découvrir dans quelques jours…

Monumenta Quésaco ?

- 3 mai 2016
Alors que Huang Yong Ping a commencé le montage de l'œuvre que nous pourrons découvrir dans quelques jours, petit retour sur l'histoire de Monumenta et ses précédentes éditions.

Monumenta 2016 : Huang Yong Ping en 10 dates

- 4 mai 2016
Du 8 mai au 18 juin 2016, Huang Yong Ping a carte blanche pour Monumenta 2016 dans la Nef du Grand Palais. L'artiste proposera une installation intitulée "Empires". Mais avant de découvrir sa création, découvrez l'artiste en 10 dates.

Monumenta 2016. Empires : la presse en parle

- 9 mai 2016
"Monumenta 2016. Empires" de Huang Yong Ping a ouvert ses portes depuis le 8 mai, et ce jusqu'au 18 juin 2016. Et déjà, la presse s'en fait écho. Morceaux choisis.

Monumenta 2016 : l’exposition

- 10 mai 2016
Avec Empires, Huang Yong Ping nous invite à une expérience esthétique et sensorielle hors norme mais également à une réflexion sur l’histoire du monde et nos sociétés. Sous la nef du Grand Palais, l’artiste a disposé près de 300 conteneurs autour desquels se déploie un squelette de serpent de plus de 200 mètres de long. Jean de Loisy, commissaire de l’exposition, et Kamel Mennour, galeriste de Huang Yong Ping, décryptent pour nous la symbolique des différents éléments choisis par l’artiste. Et si tout cela était au fond une histoire de chapeau ?

Le voyage des conteneurs

- 11 mai 2016
Ce sont plus de 300 conteneurs qui ont été acheminés des quatre coins du globe jusqu’à la Nef du Grand Palais pour composer Empires, la création exceptionnelle de Huang Yong Ping pour Monumenta 2016.
Après avoir traversé les océans, ces conteneurs ont gagné Paris par transport fluvial ou routier avant de participer, durant 12 jours de montage, à un ballet sans précédent.

Rencontre avec Huang Yong Ping

- 12 mai 2016
« Je dois rester serein. » Huang Yong Ping nous accueille dans son atelier où trône l’extraordinaire maquette au 1/20ème d’Empires. Des usines lyonnaises au Grand Palais, découvrez comment cette reproduction est devenue œuvre monumentale.
Au cours de l’entretien, Huang Yong Ping partage avec nous plusieurs pistes d’interprétation de son travail. Il nous laisse également percevoir le regard, profond et sensible, qu’il porte sur le monde.

Petite histoire de la mondialisation

- 17 mai 2016
La mondialisation et ses effets sont des questions au cœur de l’œuvre de Huang Yong Ping. En retraçant une brève histoire de ce concept, Dominique Guillaud, directrice de recherche au laboratoire Paloc du Museum d’Histoire Naturelle, bouscule les idées reçues.
Origine du phénomène ou effets positifs sur les savoirs locaux, elle offre une vision riche et nuancée d'un mouvement qui, loin d'être un leitmotiv contemporain, puise ses racines dans l'histoire de l'humanité.

Empires : le time-lapse du montage

- 20 mai 2016
Durant 13 jours et 12 nuits, le Grand Palais s’est animé au rythme de camions, grues et nacelles. Les équipes se sont relayées sans interruption pour permettre le montage de l’œuvre de Huang Yong Ping. Réunissant plus de 300 conteneurs, un squelette de serpent de 250 mètres de long et un bicorne de 5 mètres de haut, Empires est une création hors-normes. De 980 tonnes !

Le conteneur, à la fois objet de puissance exportatrice et habitat

- 25 mai 2016
Pour Pascal Lamy, ancien directeur de l'OMC, le porte-conteneur est avec Internet « L'un des deux moteurs de la mondialisation ». Symbole des échanges commerciaux, le conteneur investit également le terrain de l'architecture, comme solution à la pénurie de logements.

De l'Empire politique à l'Empire économique

- 31 mai 2016
Les murailles de conteneurs qui encerclent l'installation de Huang Yong Ping (1) renvoient à l'idée de puissance industrielle et économique. Cette dernière apparaît en effet comme l'une des composantes majeures de la définition moderne de « l'empire ».

Des acrobates sous la Nef

- 3 juin 2016
Un défi aux lois de l’apesanteur ! Le 19 mai dernier, "Monumenta. Empires" a accueilli les traceurs de la Fabrique Royale et les apprentis de l’École supérieure de l’Académie Fratellini pour une performance exceptionnelle. ATTENTION : les personnes filmées dans cette vidéo sont des athlètes professionnels. Il est évidemment interdit de les imiter !

L'Empire : un terme du passé ?

- 6 juin 2016
Pour l'artiste Huang Yong Ping « Le terme Empire, beaucoup moins utilisé aujourd'hui, est un terme du passé [1] ». Si l'Empire sous sa forme politique traditionnelle a effectivement disparu, son sens a néanmoins évolué dans le temps, au point qu'il persiste aujourd'hui sous d'autres aspects.

Jean-Hubert Martin, Huang Yong Ping : une rencontre

- 16 juin 2016
Alors que l’œuvre monumentale de Huang Yong Ping est exposée sous la Nef du Grand Palais, Jean-Hubert Martin nous parle de sa rencontre avec l’artiste en 1987, au cours d'un voyage préparatoire pour son exposition "Magiciens de la Terre". Séduit par son regard "transculturel" il lui propose d'exposer une œuvre qui lui accorde une réputation internationale. Depuis, l’artiste ne cesse d'interroger les cultures occidentale et chinoise. Imprégnée de cette navigation culturelle, son œuvre incarne aussi la mondialisation, au sens le plus noble du terme.