Passez la nuit au Grand Palais

Amateurs d’art, oiseaux de nuit, dégainez votre lampe torche et découvrez le monde le temps d’une nuit au Grand Palais !
18 mai 2016
|

Ce samedi 21 mai, et à l’occasion de cette 12e Nuit Européenne des Musées, passez une nuit planante et planétaire au Grand Palais. De 20h à minuit, l’entrée est gratuite : 5 expositions, 5 occasions de faire le tour du monde.


Autour de l’exposition Amadeo de Souza-Cardoso, ce bel et illustre inconnu.

Sont attendues à partir de 20h30 les équipes de la pâtisserie Comme à Lisbonne pour une dégustation de leurs fameux Pateis de Nata. Et pour accompagner ce rendez-vous gastronomique, l’écrivaine Sylvie Da Silva vous donne rendez-vous à la boutique de l’exposition Amadeo pour la signature de son livre culinaire, Bienvenue à Lisbonne.
 

Laissez-vous guider par les étudiants de Paris-Dauphine dans Carambolages, l'exposition ricochet.
Dans les allées de l'exposition, conçue comme un parcours de jeu de dominos où chaque œuvre induit la suivante par association d'idées, les étudiants de Paris-Dauphine présenteront aux visiteurs une sélection d'œuvres.
Sous la Nef, pénétrez dans le monde contemporain de Huang Yong Ping.

© Adagp, Paris 2016, courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris, Photo Didier Plowy pour la Rmn-GP

Au sein même de l'exposition Monumenta 2016, l'équipe de médiateurs du Grand Palais vous donne les clés pour décrocher étoiles et œuvres de l'artiste chinois. Entre 21h et 22h30, c'est au tour de l'artisite lui même, Huang Yong Ping de vous donner rendez-vous à la librairie de l'exposition afin de repartir avec un catalogue signé de sa main. Pour les plus petits - entre 5-11ans - l'atelier-visite "Jouer-Construire", est l'occasion de découvrir cette œuvre contemporaine et de réaliser un "paysage-monde". Ces ateliers sont animés en continu de 20h à 21h30.

Le terre, le feu et l'esprit : la halte coréenne.
Avec l'année de la France-Corée, c'est l'occasion de découvrir les chefs-d'œuvre de la céramique coréenne. L'exposition présente une vision d'ensemble de cet art et artisanat. Désalterez-vous tout le long du parcours avec les breuvages du Palais des thés.

Un tour en Afrique depuis l'objectif de Seydou Keïta
Considéré comme l'un des plus grands photographes de la deuxième partie du XXe siècle, le Malien Seydou Keïta donne à voir au travers de portraits une Afrique belle et moderne. Du côté de l'Auditorium, le collectif Debademba, aux tonalités blues-rock mêlant afrobeat et mbalax, donnera un concert dès 21h.

Pour tous les curieux qui n'auront pas l'occasion de se rendre au Grand Palais ce soir-là, un live-streaming est prévu, à visionner sur la page Facebook du Grand Palais.

Au Musée du Luxembourg 

József Rippl-Rónai Kaposvár © Galerie nationale hongroise © Galerie nationale Hongroise, Budapest 2016
Entre 19h30 et 1h du matin, au 19 de la rue Vaugirard, le musée du Sénat fait la part belle à l’histoire de la Hongrie, au travers l’exposition Chefs-d’oeuvres de Budapest.
Pour accompagner cette balade culturelle, le collectif de conteurs, la Cour des Contes, narrera les plus fameux épisodes de l’histoire du pays.

Au programme, 4 rendez-vous, 2 chroniques fantasmées d’une trentaine de minutes pour s’immerger dans l’exposition :
20h - "Au temps du bon roi Mathias", chroniques de la vieille Hongrie
21h -"De l'Empire au XXè siècle", chroniques romantique et modernes
22h - "Au temps du bon roi Mathias", chroniques de la vieille Hongrie
23h - "De l'Empire au XXè siècle", chroniques romantique et modernes

Entrée libre jusqu’à minuit - évacuation des salles à 0h45



Tout savoir sur la programmation de la nuit des musées 2016 !

© Aurélie Castex pour Mlles

A lire aussi
Tout le magazine