Pissarro à Eragny : impressions paysannes

Cette année 2017 marque le grand retour de « l’ainé » des Impressionnistes sur la scène parisienne. Plus de trente ans après l'importante exposition qui lui fut consacrée au Grand Palais, le musée du Luxembourg met à l’honneur Camille Pissarro à travers un sujet entièrement neuf : l’utopie artistique et sociale que l’artiste développe durant les vingt dernières années de sa vie.
1 mars 2017
|
En 1884, le peintre s’installe avec sa famille dans le village d'Eragny-sur-Epte. Dans ce cadre champêtre et rustique de l'Oise, il va peindre plus de quatre cents peintures et de nombreux dessins et aquarelles, qui tous racontent ses idéaux d’autonomie et de liberté. Ceux d’un fervent anarchiste qui voyait dans la nature à la fois une source d’inspiration artistique et le symbole du monde paysan. 

 
 

 


Exposition « Pissarro à Eragny, la nature retrouvée » au Musée du Luxembourg du 16 mars au 9 juillet 2017

La billetterie est déjà ouverte

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube.
 
Mots-clés
A lire aussi
Tout le magazine