Procès d'Edward Hopper !

28 janvier 2013
|

Après Dali, Warhol ou encore Monet, c'est l'heure du procès d'Edward Hopper ! Passez une soirée originale le dernier week-end de l'exposition :

Vendredi 1er février à 22h30: Le Procès Hopper 

Dans un contexte humoristique, le procès Hopper suit le déroulement classique d’un procès avec mise en accusation du sujet, auditions de témoins et d’experts, réquisitions du Procureur et plaidoirie de la défense.

Confrontation de points de vue sur des hommes, des idées, des événements ou des situations, c'est une sorte de Tribunal des flagrants délires !

Autoportrait (1925-1930) Edward Hopper - New York, Whitney Museum of American Art, legs de Josephine N. Hopper
Autoportrait (1925-1930) Edward Hopper - New York, Whitney Museum of American Art, legs de Josephine N. Hopper

L’accusé, Edward Hopper (1882-1967), sous les traits d’Emmanuel Chaunu, caricaturiste et dessinateur de presse.

Le Président, Alexandre Duval-Stalla, avocat, maître de conférences à Sciences Po Paris en histoire et philosophie politique et auteur des biographies croisées du Général de Gaulle et d’André Malraux et de Clemenceau et de Monet, aux éditions Gallimard.

Le procureur de la République Culturiste, il « charge » l’accusé dans une tirade pleine d’humour et d’esprit. Interprété par Félix de Belloy, avocat au Barreau de Paris et ancien Premier secrétaire de la Conférence du Stage.

L’avocat de la défense dont le rôle est donc de défendre l’accusé, avec fougue, talent et esprit sera incarné par Vincent Ollivier, avocat à la Cour.

Les experts : un commissaire de Police (Edmond Frety, avocat à la Cour), et un médecin psychiatre (Bertrand Perier, avocat à la Cour) qui décortiqueront avec humour, absurdité et partialité l’accusé.

Les témoins : Au nombre de trois, choisi ou accepté par l’accusé, issus également du monde de la culture, ils viendront soutenir l’infortuné accusé et apporter les preuves de son innocence :

- Philippe Labro, journaliste, auteur de Mon Amérique, aux Editions la Martinière. - Didier Ottinger, commissaire de l’exposition et directeur adjoint du MNAM – Centre Pompidou. - Alain Cueff, historien d’art, professeur à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, commissaire de l’exposition le grand monde d’Andy Warhol en 2009 au Grand Palais.

Le procès d’Edward Hopper sera la quatrième édition des Procès Culturistes.

Réservez dès maintenant votre place en ligne

A lire aussi

Le Grand Palais a 120 ans !

Article - 5 mai 2020
Le Grand Palais a été créé pour accueillir pendant l’Exposition universelle de 1900 une grande rétrospective d’art français et européen. Point fort d’un quartier lui également conçu à cette occasion, le monument, qui est resté au fil du temps une destination culturelle incontournable, fête aujourd'hui ses 120 ans !

Le Grand Palais chez vous !

Article - 17 mars 2020
Malgré la distance nous sommes toujours en lien avec vous ! La consigne est de rester chez soi alors le Grand Palais vous propose des contenus en ligne sur son site et ses réseaux sociaux, découvrez le programme.
Tout le magazine