Qui a volé la Joconde ?

Pour vous faire patienter avant l'ouverture des cours d'Histoires d'Art le 16 septembre prochain au Grand palais, découvrez les "Fun facts Histoires d'Art". De petites histoires avant de rencontrer la grande Histoire.
23 août 2016
|
Fun fact Histoires d'Art n°4 : Qui a volé la Joconde ?

 
Le saviez-vous ? Le 22 août 1911 au matin, les gardiens du Louvre s'aperçoivent de la disparition de la Joconde. Sont suspectés deux artistes étrangers... Pablo Picasso et Guillaume Apollinaire !
© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado


Après avoir inspecté les locaux du photographe officiel du Louvre, la direction doit se rendre à l’évidence le tableau le plus connu du monde a été volé. Le Quai des Orfèvres est mis sur le coup et dans l’escalier menant à la cour Visconti est découvert le cadre et la vitre protégeant Mona Lisa. Une empreinte digitale retrouvée sur la vitre sera comparée à celles des 257 employés du Louvre : aucune correspondance ne fut établie. Bredouilles, les policiers étudient différentes pistes, alors que la presse s’enflamme au sujet du vol.
L'indignation du monde intellectuel fut à son comble lorsque des artistes sont soupçonnés du vol.

Apollinaire en fut la première victime lorsque le juge chargé de l’affaire l’estime suspect et le fait emprisonner 4 jours à la prison de la Santé. Par dessus le marché, son ami Pablo Picasso est soupçonné de complicité.

Alors que l'enquête piétine pendant deux ans, un appel de l'autre côté de la frontière vient résoudre l'affaire. 
Le voleur s'est trahi en tentant de revendre le tableau à Florence. Sa profession ? Vitrier. Vincenzo Peruggia était l'artisan qui avait travaillé au Louvre pour mettre le tableau sous verre. Il s'était fait enfermer dans le musée de nuit pour dérober la toile.

Une histoire qui finit bien, le 4 janvier 1914, la Joconde retrouve enfin sa place au Louvre ! 


Les cours d'Histoires d'Art : du 16 septembre 2016 au 8 juillet 2017 à l'Auditorium du Grand Palais
Réservez vos places   #HistoiresdArt

Retrouvez tous les Fun Facts Histoires d'art



 
A lire aussi

C'est le printemps avec l'exposition Jardins!

Vidéo - 24 février 2017
Du délicat brin d'herbe de Dürer, au ciel lumineux de Fragonard, en passant par « le jardin planétaire » de Gilles Clément : c’est le printemps au Grand Palais !

Amadeo à Paris

Article - 7 décembre 2016
Une plaque commémorative a été apposée sur la façade de la dernière demeure parisienne du peintre Amadeo de Souza-Cardoso, au 20 rue Ernest Cresson dans le 14ème arrondissement à Paris.

À la conquête de Paris (extrait du film « Amadeo de Souza-Cardoso, le dernier secret de l’art moderne »)

Vidéo - 27 mai 2016
C’est un jeune artiste déterminé et ambitieux qui arrive à Paris en 1906. Il s’installe du côté du Montparnasse, cœur de l’avant-garde de l’époque, que fréquentent Modigliani ou Picasso. Amadeo de Souza-Cardoso profite alors de tous les plaisirs de la capitale, exerce son talent dans des publications françaises ou portugaises et se bâtit rapidement une solide réputation.

Modigliani, le double

Vidéo - 18 mai 2016
C’est l’histoire d’une amitié comme il en existe peu. L’histoire d’une rencontre créative et spirituelle entre deux jeunes hommes venus à Paris à l’aube du XXème siècle pour embrasser leur vie d’artiste.
Souza-Cardoso et Modigliani portent le même prénom ; il signifie « aimé des dieux ». Durant quatre années, ces deux prodiges, qui disparaitront trop jeunes, tisseront des liens profonds dont leurs œuvres témoignent.
Tout le magazine