La Légèreté française

La Légèreté française

Pièce de Théâtre, création

Grand Palais, Auditorium
- 24 septembre 2015

Partager

Description
La Légèreté française
de Nicolas Bréhal

Mise en scène : Chantal Bronner
Marie Antoinette : Emeline Bayart
Élisabeth Vigée Le Brun : Julie Debazac
Création sonore et composition musicale : Arnaud Sallé ; Vidéo : Fred Koenig
Lumières : Mathilde Chamoux
 
Nous sommes à Versailles pendant l’été 1783.
Il fait très chaud. Élisabeth Louise  Vigée Le Brun attend la Reine pour la dernière séance de pose du célèbre portrait de Marie-Antoinette en robe de mousseline ou « en gaulle » - une toilette qui fera scandale par sa trop grande sobriété et contribuera à l’impopularité croissante de la Reine.
Ce tête à tête avec sa portraitiste lui offre un rare moment d’intimité. Les deux jeunes femmes, si opposées soient elles, l’une Reine de France, l’autre artiste reconnue, vont ainsi tenter de se confier l’une à l’autre. Tout au long de cette séance de pose, elles vont parler de l’amour, de l’enfance ou encore de leurs craintes concernant l’avenir. Car plane tout au long de cet après-midi une sombre prémonition. Les nuages s’amassent. L’orage gronde et se rapproche de Versailles.
 
Remerciements :
à Sophie Sennelier et au magasin Sennelier, Paris, à La Comédie Française, à Florence Emir et à Gwendoline Quiniou.

Découvrez la vidéo de présentation de la pièce

#vigeelebrun