Le bain et le miroir - Cluny

Le bain et le miroir - Cluny

Soins du corps et cosmétiques de l'Antiquité au Moyen Âge

Musée de Cluny
- 20 mai 2009 - 21 septembre 2009

Partager

Description

A l’occasion de la réouverture du frigidarium restauré des thermes de Cluny, le musée propose une exposition qui traite du thème de la toilette et du bain et de la question de la cosmétique et du soin du corps que l’on découvre essentielle à l’Antiquité et au Moyen Âge. Une analyse chimique menée sur des produits cosmétiques apporte une dimension inédite au projet. Le bain était un moment important de la vie quotidienne dans l’Antiquité. Aussi, est-ce très naturellement que la salle du frigidarium du « Palais des Thermes » de l'antique Lutèce accueille les œuvres antiques. Deux salles de l'hôtel de Cluny sont dédiées au Moyen Âge. Les deux périodes sont représentées à travers une large variété d'objets : nécessaires de toilette comportant des boîtes à fards, vases à parfum, peignes, miroirs, des objets précieux et ordinaires mais aussi des petits outils de propreté. Des sculptures (portraits antiques et statues médiévales), peintures sur vases et peintures sur bois du XVe siècle complètent ce panorama de la beauté entre Antiquité et Moyen Âge. L'Antiquité Le parcours de l'exposition est chronologique. Les sections consacrées à l'Antiquité évoquent les thermes et leurs décors avec notamment un ensemble de statues d'Aphrodite au bain, un thème hérité du IVe siècle et souvent repris par les copistes romains. Vestige de Pompéi, la peinture murale Echo et Narcisse, prêtée par le musée archéologique de Naples, côtoie des coquilles contenant des fards, issues du même site. L'évocation des soins du corps se poursuit avec des objets de la vie quotidienne, des fards, onguents et parfums. Le grand ensemble funéraire du tumulus d'Herstal (musées royaux de Belgique) souligne le souci de la beauté dans l'au-delà. La cosmétique et les parfums ont inspiré une véritable industrie du luxe. Des objets en métaux précieux provenant d'Italie (miroir de Boscoréale, trésor de l'Esquilin, ...) et des routes septentrionales de l'Empire comme le trésor de Augst (Augst, Römermuseum) voisinent avec des verreries, notamment les célèbres flacons provenant du musée romain-germanique de Cologne. La section de l'exposition consacrée aux formes qui traversent le temps - comme le miroir, le peigne et la pyxide – témoigne de la continuité des usages d'une époque à l'autre. Le Moyen Âge Les salles consacrées à l'ère médiévale, rompant avec l’image encore tenace d’un Moyen Âge obscur, montrent au contraire la variété et parfois le luxe des accessoires et des rituels de la toilette. En effet, si l’Eglise invite au renoncement de soi, le fidèle n’en reste pas moins attaché aux soins corporels. La parure cosmétique d'Erfut (Weimar, TLDA) et les peignes gothiques délicatement sculptés sont des exemples du raffinement que pouvait atteindre certaines pièces. D'une grande complexité, l’art de la coiffure est évoqué à travers de remarquables sculptures dont l'élégante Marie-Madeleine en bois du musée de Cluny. Loin d'être oubliés, les grands textes antiques sur la question des soins du corps sont reproduits dans des manuscrits somptueusement ornés que l’on pourra découvrir. Certains d'entre eux offrent des images exceptionnelles des bains médiévaux, tout comme la célèbre tapisserie du bain de la vie seigneuriale (musée de Cluny) qui clôt l'exposition. Une dimension scientifique inédite Afin de mieux connaître la composition des cosmétiques et leurs usages, une étude menée par les laboratoires de l’Oréal Recherche et le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF-CNRS) a permis l’analyse de 144 échantillons de produits. L'exposition présente des objets contenant des traces de fard ou d'onguent, comme une étonnante pyxide (London Museum) découverte en 2003 et emplie de crème à blanchir ou encore un vase funéraire contenant un cosmétique rose (Trèves, Landesmuseum). Les représentations de visages maquillés évoquent l’art d’embellir. Des manuscrits antiques et médiévaux comme le Livre des simples médecines (Bibliothèque nationale de France, 1232) présentent les ingrédients utilisés et les différentes étapes pour la fabrication des cosmétiques. Ces recettes sont confrontées aux résultats des analyses scientifiques. En donnant à voir l'importation d'un modèle gréco-romain et l'héritage antique dans la pratique des soins du corps au Moyen Âge, l'exposition réunit un ensemble exceptionnel de deux cent cinquante œuvres venues des grandes collections publiques européennes qui renouvellent notre regard sur la société antique et la civilisation médiévale. Exposition organisée par la Rmn et le musée de Cluny - musée national du Moyen Âge (en parallèle au musée national de la Renaissance Château d'Ecouen du 20 mai au 21 septembre 2009). Commissaires Isabelle Bardiès-Fronty, conservateur en chef au musée de Cluny – musée national du Moyen Âge Philippe Walter, directeur de recherche CNRS au C2RMF Scénographe Jérôme Habersetzer Cette exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation d’entreprise L’Oréal, et la collaboration de L'Oréal Recherche. Cette exposition bénéficie du soutien de Europe1 En partenariat média avec auFeminin.com, ANous et Téva Cette exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation d’entreprise L’Oréal, et la collaboration de L'Oréal Recherche.

Informations pratiques

Adresse Musée de Cluny - Musée national du Moyen Âge 6, place Paul-Painlevé 75005 Paris Tel : +33 (0)1 53 73 78 16 Accès Métro ligne 10 arrêt : Cluny la Sorbonne, Saint Michel ou Odéon RER C, arrêt : Saint Michel. RER B arrêt : Cluny La Sorbonne Bus 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87 arrêt : Cluny la Sorbonne Téléchargez notre bibliographie sélective autour de l'exposition Contact Presse Rmn : Annick Duboscq Tel : +33 (0)1 40 13 48 51 Responsable du service presse : Florence Le Moing Musée de Cluny - Musée national du Moyen Âge : Natacha Provensal Tel : +33 (0)1 53 73 78 15
http://www.rmn.fr/Musee-du-Moyen-Age-Thermes-et
Visitez le musée du Moyen Âge - Thermes et Hôtel de Cluny
Visitez le musée du Moyen Âge - Thermes et Hôtel de Cluny

Audioguide en ligne

Pour préparer votre visite ou la prolonger, écoutez en ligne l'audioguide de l'exposition :

Mécènes

Cette exposition et ce catalogue sont réalisés avec le soutien de la Fondation d’entreprise L’Oréal, et la collaboration de L'Oréal Recherche.
La Fondation d’entreprise L’Oréal soutient l’exposition « Le Bain et le Miroir » présentée au Musée de Cluny et au Musée d’Ecouen du 20 mai au 21 septembre 2009 Depuis un siècle, L’Oréal accompagne les êtres humains dans leur quête de beauté, une quête profonde et universelle. Pourtant, le souci de l’apparence, le sens de la beauté et les représentations du corps restent des sujets complexes et peu explorés. C’est pourquoi la Fondation L’Oréal s’est donnée pour mission de soutenir la recherche en sciences humaines sur la beauté et les apports liés aux modifications de l’apparence, à travers les civilisations. Elle s’intéresse aux actions qui contribuent à enrichir et à affiner les connaissances sur le métier et l’univers de la beauté. L’exposition « Le bain et le miroir » s’inscrit dans cette démarche de recherche et de partage des connaissances. Cette exposition aborde deux périodes fondatrices de l’histoire de la beauté humaine : celle se situant de l’Antiquité au Moyen-âge ainsi que la Renaissance, à travers une approche concrète sur les cosmétiques et les soins du corps et leurs représentations. La Fondation L’Oréal Créée en 2007 avec la volonté de donner plus de force et de pérennité à l’engagement citoyen du Groupe, la Fondation d’entreprise L’Oréal soutient des programmes dans les domaines de la recherche scientifique, de l’éducation et de la solidarité, avec pour vocation de rendre le monde plus beau. Aux côtés de partenaires reconnus dans leur domaine, elle mène de grandes initiatives internationales et porte des projets au plus près des communautés locales. Elle incarne les valeurs du groupe, basées sur la recherche scientifique, la transmission du savoir, la diversité et le respect de l’autre.
L'Oréal Recherche
Horaires
Tous les jours sauf le mardi, de 9 h 15 à 17 h 45
Tarifs
Plein tarif : 8,50 € Tarif réduit : 6,50 € incluant les collections permanentes, gratuit pour les moins des 18 ans et tous les premiers dimanches du mois (gratuit pour les moins de 26 ans à compter du 4 avril 2009) Billet jumelé donnant accès à l’exposition du musée d’Ecouen : 13€, tarif réduit 10 €