Polymnia au Grand Palais

Polymnia est une société qui promeut l’éloquence et la rhétorique. Elle met en scène des étudiants en Droit également champions de France de débat 2018.
Avec eux, découvrez l’Histoire de l'art de façon ludique et pédagogique !

 


Dans le cadre de l’exposition Rouge. Art et utopie au pays des Soviets (20 mars – 1 juillet 2019), nous avons pensé à un dispositif innovant à l’attention des jeunes dans un cadre scolaire et individuel.
 
Nous avons travaillé avec Polymnia afin de mettre en scène un « procès historique » : grâce à l’étude de deux dossiers d’archives évoquant le contexte historique, artistique et politique, puis à la plaidoirie de 4 avocats, le public était invité à voter pour les tenants de l’art abstrait qui s’opposaient à ceux du Réalisme soviétique.

Lors des 3 séances, l’art abstrait a remporté l’adhésion des participants.
 

 


Lors de l’exposition Toulouse-Lautrec. Résolument moderne (9 octobre 2019 – 27 janvier 2020) nous souhaitions proposer un rappel historique suivi d’un temps d’échanges autour de la question de l’évolution de la condition féminine dans l’Histoire, destiné aux scolaires et à tous les publics individuels.

Nous avons oeuvré avec Polymnia afin de mettre en scène un débat contradictoire. Grâce à l’intervention de 4 orateurs les thèmes suivants ont été mis en perspective : le travail, la sexualité, la religion et la famille afin de questionner leur rôle plus ou moins émancipateur au cours du temps.

Pour les scolaires, il a été proposé d’ajouter pour 6 élèves, une prise de parole aux côtés des orateurs après une phase de préparation de 20mn en sous-groupes.

Lors des 3 séances, le thème du "travail" est arrivé en tête des facteurs ayant eu le plus d’impact sur l’évolution de la condition féminine selon les participants.
De même, le fait que la femme n’est pas « un homme comme un autre ».