Le Duc de Biron en paon - Carambolages : les secrets des œuvres

Le Duc de Biron en paon - Carambolages : les secrets des œuvres

L'exposition Carambolages rassemble 185 œuvres plus variées et originales les unes que les autres. Pour vous aider à les découvrir, le Grand Palais vous propose d'en mettre quelques unes en lumière tout au long de l'exposition.
13 Giugno 2016
|
Louis-Antoine de Gontaut, duc de Biron, en paon, xviiie siècle, huile sur toile, H. 67; L. 51,5 cm, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Le Duc de Biron en paon - Carambolages : les secrets des œuvres

Ce portrait est pour le moins inhabituel d’autant plus qu’une gravure représente le maréchal dans une posture plus usuelle. C’est qu’il s’agit d’une caricature, un portrait charge, qui vise à ridiculiser le personnage.
Toutefois, s’il est impossible de connaître les raisons précises d’une telle représentation, on peut imaginer une commande de l’un de ses détracteurs au sein de la noblesse. Gontaut-Biron est en effet connu pour son fort caractère. Une anecdote veut qu’il ait renvoyé un noble anglais de chez lui en payant ses dettes, après que ce dernier l’eut offusqué en minimisant les forces navales françaises et en lui assurant qu’il pourrait fort bien les vaincre: « Partez, Monsieur. Allez essayer de remplir vos promesses; les Français ne veulent se prévaloir des obstacles qui vous empêchent de les accomplir. »
L’association au paon pourrait alors être une référence à son assurance, à sa superbe et à sa propension à pavaner; peut-être faut-il y voir un lien avec les Fables de La Fontaine, alors très populaires, et plus particulièrement au Geai paré des plumes du paon, où l’oiseau, après avoir emprunté le ramage d’un autre et paradé dans un rôle qui n’était pas le sien, est reconnu, ridiculisé par ceux auxquels il s’était mêlé et rejeté par les siens. Pour autant, cette oeuvre est inédite par son iconographie et tout à fait surprenante pour son temps.