Le Grand Palais Éphémère

Le Grand Palais Éphémère, bâtiment provisoire de 10 000m2 conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, s’installera sur le Champ-de-Mars au début de l’année 2021 jusqu’à l’issue des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Destiné à accueillir pendant la rénovation du Grand Palais les événements d’art, de mode et de sport habituellement organisés dans la Nef, il abritera également des manifestations culturelles initiées par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais. Le Grand Palais Éphémère sera réalisé par la société GL events. 

Projection du Grand Palais éphémère
© Wilmotte & Associés Architectes

Les événements accueillis par le Grand Palais Éphémère

En préfiguration du Nouveau Grand Palais, la structure provisoire abritera des manifestations culturelles et artistiques variées conçues par la Rmn – Grand Palais, quelques semaines pendant l’été. Cette programmation sera réalisée en coopération avec le tissu culturel parisien, français et international et s’inscrira dans une logique de partenariat avec les grandes institutions à proximité, notamment le musée du Quai Branly – Jacques Chirac et l’UNESCO.

Au fil des saisons, le Grand Palais Éphémère accueillera les événements habituellement organisés dans la Nef du Grand Palais. Parmi eux, dans l’ordre chronologique : 

-    La vente aux enchères de la maison Bonhams ; 
-    Art Capital ; 
-    Le Saut Hermès ;  
-    Art Paris ;  
-    Le Tour Auto Optic 2ooo ; 
-    Le Salon du livre ancien & objets d’art ;  
-    Révélations, la biennale internationale métiers d’art et création ; 
-    Taste of Paris ; 
-    La Biennale de Paris ;
-    Paris Photo ;
-    et bien sûr les défilés Chanel 
 

Le GPE
© Wilmotte & Associés Architectes

L’exigence environnementale au cœur du projet 

La structure du bâtiment est conçue pour être modulaire et permettre un montage rapide. Elle pourra être réutilisée dans de multiples configurations après sa désinstallation du Champ-de-Mars, à l’automne 2024. 

L’utilisation de matériaux durables et la structure du bâtiment en font un projet totalement en phase avec les impératifs environnementaux de notre époque : 

-    la forme « arquée » de la construction permet de minimiser la masse de bois utilisée ainsi que la surface de la toiture ;

-    la double peau de la toiture possède de fortes vertus thermiques et de ventilation, ce qui occasionnera de plus faibles dépenses d’énergie ; 

-    enfin, les fondations préfabriquées réduiront les perturbations apportées au terrain existant. 


Une insertion réussie au cœur du Champs-de-Mars

Lieu emblématique, le Champ-de-Mars est, tout comme le Grand Palais, très lié à l’histoire des Expositions universelles des XIXe et XXe siècles. Respectant l’axe de composition de l’esplanade, le Grand Palais Éphémère s’intégrera dans le paysage urbain sans créer de rupture.

Grand Palais Ephémère vue aérienne
© Wilmotte & Associés Architectes
Le GPE pendant les JO 2024
© Wilmotte & Associés Architectes

Alors que le Grand Palais abritera, à l’été 2024, les compétitions d’escrime et de taekwondo des Jeux Olympiques, le Grand Palais Éphémère accueillera, non loin de là, les épreuves de judo et de lutte, dans un cadre tout aussi majestueux. 

Cette opportunité d’utilisation mutualisée du Grand Palais Éphémère par Paris 2024 et la Rmn – Grand Palais s’inscrit, elle aussi, dans une réelle démarche économique et écologique. 

 

Architecte et concessionnaire du projet

L’architecte : Wilmotte & Associés 

Jean-Michel Wilmotte, architecte, urbaniste et designer français est reconnu pour son architecture sobre et élégante ainsi que sa grande expérience des structures complexes et des espaces événementiels. Renommée pour l’éclectisme de sa production, l’agence Wilmotte est présente dans les secteurs publics et privé, qu’il s’agisse des secteurs du luxe, de l’hôtellerie, du résidentiel ou du tertiaire. 

Le concessionnaire : GL events

Désigné comme concessionnaire au terme d’un appel à projet international, GL events est en charge de la conception, de la construction et de la maintenance technique de la structure, sur la base d’un programme commun établi par la Rmn – Grand Palais et Paris 2024.