Avec trois lignes noires, Kupka réalise un chef d'oeuvre !

Découvrez comment Kupka fait vibrer la toile avec seulement trois lignes noires sur une toile blanche !
11 juillet 2018
|

Kupka est l’un des membres fondateurs du mouvement Abstraction-Création qui se développe à Paris dans les années 1930 et qui favorise un renouveau de l’art non-figuratif face à une société en crise.
Le peintre trouve au sein de ce groupe une confirmation des idées qu’il défend depuis de nombreuses années. En effet, il a renoncé à toute copie ou interprétation de la nature et aspire à un «art pur».

239.Kupka_Peinture_Abstraite.png
Kupka, Peinture abstraite, 1930-1933, huile sur toile, 125 x 85 cm, Prague, Národní galerie © National Gallery in Prague 2017

Sa toile Peinture abstraite (ci-contre) peut être considéré comme un manifeste de l’avancement de ses recherches dans ce sens. Le déroulement de son travail se fait lentement, au prix de nombreux efforts comme il le signale quelques années plus tard, en 1947: «Cependant, créer quelque chose à partir de rien a été bien difficile et a demandé à chaque fois un long travail épuisant.»

La verticale se dresse ici à partir du bord inférieur et part à la conquête de l’espace pictural, séparant par la même occasion les parties gauche et droite de la toile. Puis elle s’arrête. L’artiste démontre que, sans copier ni s’inspirer de la nature y compris avec les moyens plastiques les plus réduits, on peut obtenir une surface picturale animée déclenchant une réaction.

En traçant trois lignes noires sur un fond blanc, il transforme l’espace, lui donne un rythme et le marque de la création pure. De plus, l’artiste a déclaré qu’il associait aux lignes une sensation: le silence pour la verticale; un état latent pour l’horizontale.

 

Retrouvez cette toile dans l'exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction jusqu'au 30 juillet 2018 au Grand Palais ! 

 

 

 

 

Mots-clés
A lire aussi
Tout le magazine