En route vers l'abstraction : l'esthétique par plans de Kupka

Découvrez comment Kupka passe de la figuration à l'abstraction grâce à l'esthétique des plans par couleur !
14 mai 2018
|

Portrait de famille et Grand nu. Plans par couleurs incarnent le passage de la figuration vers l’abstraction ; Kupka passe par une recherche proche du fauvisme et de l’expressionnisme, marquée par des formes et des couleurs puissantes.

222.KUPKA_Portrait_Famille.jpg
Portrait de famille, 1910, National Gallery in Prague © Adagp, Paris 2018 © National Gallery in Prague 2018
087.kupka_grandnu.jpg
Grand nu. Plans par couleurs, 1909 - 1910
New York, Solomon R. Guggenheim Museum
© Adagp, Paris 2018 © The Solomon R. Guggenheim Foundation / Art Resource, NY, Dist. Rmn-Grand Palais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calquée sur le modèle classique de la Léda de Michel-Ange, la pose de Grand Nu. Plans par couleurs (ci-dessus) conserve un caractère sculptural, accentué par le traitement du volume par la couleur, mais la division du fond en aplats annonce la nouvelle esthétique des plans par couleurs. Elle s’impose à travers trois peintures de 1910-1911 que Kupka montre ensemble au salon des Indépendants de 1912, notamment Plans par couleurs (Femme dans les triangles) (ci-dessous) : la gamme colorée assourdie et la composition nivelée en plans tendent vers l’effacement du sujet.

030.kupka_femmetriangle.png
Plans par couleurs (Femme dans les triangles), 1910-1911, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne
© Adagp, Paris 2018 © Centre Pompidou, MNAM / CCI, Dist. Rmn-Grand Palais / Photo Philippe Migeat

Mots-clés
A lire aussi

Kupka : tous les podcasts

- 16 août 2018
Retrouvez tous les podcasts des conférences autour de l'exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction !
Tout le magazine