Georges de La Tour

12 juin 2012
|
Georges de La Tour (1593-1652) La Madeleine à la veilleuse Huile sur toile. H. : 1,28 ; L. : 0,94 m Paris, musée du Louvre © RMN / Gérard Blot
 

Georges de La Tour (1593-1652) est un peintre du XVIIe siècle. Il représente le caravagisme en France.

Georges de La Tour est un peintre lorrain. Son talent est très vite reconnu dans sa région puis par le roi de France Louis XIII qui le nomme peintre officiel. On lui accorde un logement au Louvre, mais il préfère rester en Lorraine. De 17 ans à 23 ans, Georges de La Tour se forme en Italie à l'art du maniérisme et peut-être à l'art de Caravage. Comme lui, il aime représenter des scènes du quotidien et travaille la lumière et le clair-obscur avec une grande attention. Cet artiste est resté longtemps inconnu. En 1915, Hermann Voss, un historien de l'art allemand, lui attribua des tableaux nocturnes (de nuit). Par la suite, on découvre ses tableaux diurnes (de jour), bien qu'il les peignit en premier

Les œuvres diurnes. Ces tableaux diurnes sont des scènes de genre, pour la plupart : un tricheur, une diseuse de bonne aventure...
Les couleurs sont vives. Le décor est souvent absent, Georges de La Tour concentre le spectateur sur ses personnages et leurs expressions.

Les œuvres nocturnes. Toutes les œuvres nocturnes sont réalisées après 1640. Il s'agit de scènes religieuses. Elles sont très peu éclairées, souvent par la flamme d'une bougie. Ce clair-obscur donne à ces scènes une atmosphère calme et sereine. Ces tableaux sont encore plus épurés que les diurnes: aucun élément de décor, peu de détails. Les personnage sont immobiles et silencieux.
Le peintre attire l'attention sur les visages, les regards. Madeleine est pensive, le jeune garçon se concentre sur sa lampe.

 

Georges de La Tour (1593-1652) Le souffleur à la lampe Huile sur toile. H. : 61 cm ; L. : 51 cm Dijon, musée des Beaux-Arts © RMN / Philipp Bernard
Mots-clés
A lire aussi

Expo Pompéi : le dossier pédagogique

- 13 février 2020
L’éruption du Vésuve qui a enseveli la ville de Pompéi sous un amas de cendres en l’an 79 de notre ère a eu pour effet de la préserver pendant les 17 siècles suivants. Redécouverte fortuitement en 1741, puis fouillée jusqu’à aujourd’hui, Pompéi constitue le plus extraordinaire témoignage de la vie quotidienne à l’époque romaine.

Expo Noir & Blanc : le dossier pédagogique

- 13 février 2020
Dans la suite des grandes expositions photographiques organisées dans la Galerie Sud-Est, Noir & Blanc présentera près de 300 tirages emblématiques des impressionnantes collections de la Bibliothèque nationale de France – Département des Estampes et de la Photographie (BnF).
Tout le magazine