Hokusai

7 octobre 2014
|
Autoportrait sous l'aspect d'un vieillard, vers 1840-49, Hokusai Katsushika © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

Carte d'identité 
.
.Nom : Katsushika Hokusai
Né le : 23 novembre 1760
Décès le : 10 mai 1849
Nationalité : Japonais
Activités : peintre, dessinateur, graveur, écrivain


  "Hokusai" reste le nom le plus célèbre de l'artiste. Il en a souvent changé au fil de sa vie et de sa carrière. En voici quelques-uns : Shunro, Sori, Taito, Itsu...
 

« Longue vue », série des Sept Manies des jeunes femmes sans élégance, Katsushika Hokusai Collection particulière © Galerie Sebastian Izzard LLC


Côté famille 

On pense qu'Hokusai est né dans la famille Kawamura. Il fût adopté par son oncle Nakajima Ise, qui travaillait pour le gouvernement. On ne sait que très peu de choses sur son enfance, elle reste très mystérieuse. 

Sa formation culturelle et artistique 

Dans les textes écrits par Hokusai à la fin de sa vie, il dit se souvenir avoir appris le dessin par lui-même.  
Au fil de sa vie, Hokusai aurait réalisé plus de 30 000 dessins ! C'est un chiffre très important. Mais en 1839, un incendie détruit sa maison et une partie de ses œuvres. Traumatisé, il arrête de produire des estampes et ne se consacre plus qu'à la peinture.

La cascade de Kirifuri sur le Mont Kurokami dans la province de Shimotsuke, Hokusai Katsushika © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

Professions

Le jeune Hokusai aurait travaillé comme commis dans une librairie.
Entre 14 et 15 ans, il évide des planches de bois afin de graver les dessins des grands maîtres.
À 18 ans, il entre en apprentissage pour se former au métier de dessinateur.

Vent frais par matin clair (Gaifû kaisei), Katsushika Hokusai © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

Principaux voyages 

Hokusai voyage beaucoup à travers le Japon. Dans la série Voyages au fil des cascades des différentes provinces, il s'intéresse à la représentation des différents aspects de l'eau lors de sa chute. Il réalise aussi la fameuse série des 36 vues du Mont Fuji. Hokusai représente cette montagne japonaise sous différents climats et formes de paysage : sous la neige, en arrière-plan dans le creux d'une vague, en motif central... Il s'agit de la série la plus connue de l'artiste.

Caractère de sa peinture 

Avec l'Ukiyo-e, Hokusai réunit les traditions artistiques chinoises et japonaises. Il a renouvelé l'art de l'estampe en faisant du paysage un genre à part entière. 

Hokusai est le père fondateur du « manga » avec ses carnets de croquis où il représente le quotidien de son époque
 

Sa descendance artistique : le japonisme 

Hokusai a influencé de nombreux artistes occidentaux particulièrement au XIXe siècle comme Claude Monet, Vincent Van Gogh, Pierre Bonnard... Ses estampes et dessins ont été une source d'inspiration très forte pour de nombreux artistes.


Sur son lit de mort, à l'âge de 88 ans, il prononcera ces dernières paroles :
 

« Encore cinq ans de plus et je serais devenu un grand artiste »
 

Cette phrase prouve qu'Hokusai était un éternel insatisfait en quête de perfection !

Hokusai Manga, Katsushika Hokusai © collection particulière
Mots-clés
A lire aussi

Le Gros Palais : ils en ont parlé !

- 10 février 2015
Le Gros Palais, vous connaissez ? C'est le nouveau rendez-vous vidéo du Grand Palais qui fait se rencontrer la gastronomie et du monde de l'Art le temps d'une recette élaborée autour d'une exposition par Mathieu Rostaing-Tayard, jeune chef du Café Sillon à Lyon récemment récompensé du titre de meilleur bistrot 2015 par le guide Fooding.

Le Gros Palais – Hokusai

- 16 janvier 2015
Mélanger les goûts et les couleurs, déclencher la rencontre de la gastronomie et du monde de l'Art, c'est ce que vous propose "Le Gros Palais", nouveau rendez-vous des gourmands ! Mathieu Rostaing-Tayard, jeune chef du Café Sillon à Lyon récemment récompensé du titre de meilleur bistrot 2015 par le guide Fooding, nous propose des recettes originales inspirées par les artistes et les expositions du Grand Palais. Pour ce premier numéro, c'est autour de l'œuvre d'Hokusai, maître japonais de l'estampe qui aura marqué de nombreux artistes occidentaux, que le chef a conçu cette alléchante recette de poulpe laqué. A vos fourchettes !

Adieu 2014!

- 26 décembre 2014
Il semblerait que c’était hier que nous réfléchissions à la saison que nous allons bientôt clore.
Nous avons vécu une année impériale, étincelante, spirituelle, en couleurs et en noir et blanc; nous sommes partis au Japon, à New York, à Rome, en Chine, dans une étrange cité et jusqu’au fin fond de notre imagination.
Tout le magazine