L

L comme livre d'heures, lithographie et lunette
9 février 2018
|
Reliure du Livre d’Heures Torriani. Horae secundum usum Romanum École italienne du XVe siècle Chantilly, musée Condé © RMN (Domaine de Chantilly) / René-Gabriel Ojéda

Livre d'heures

Le livre d’heures contient un ensemble de prières accompagnées d’illustrations. Chaque livre est unique. Les grands seigneurs commandaient leur livre personnel à des artistes. Il s’agissait donc à la fois d’une œuvre d’art et d’un recueil de prières quotidiennes.

Lithographie

Provenant des mots grecs : lithos, qui signifie "pierre" et graphein, qui signifie "écrire", la lithographie est l'art de "l'écriture" sur pierre et permet de reproduire en plusieurs exemplaires un dessin. Cette technique apparaît à la fin de XVIIIe siècle, en Allemagne.

Le procédé technique : sur une pierre plate en calcaire, l'artiste dessine son motif à l'aide d'un crayon très gras: le crayon lithographique. À l'aide d'un rouleau, le graveur passe l'encre sur la pierre qui ne s'accroche que sur les tracés gras du dessin. Puis, sur la presse, l'imprimeur pose la feuille à imprimer sur la pierre, une toile de protection par dessus et, enfin, presse le tout.

Lunette

Une lunette, élément d'architecture, comme son nom l'indique, est en forme de petite lune. Elle est située au niveau d'une voûte, donc en hauteur. Côté technique, une lunette permet de répartir la charge de la voûte sur plusieurs points d'appui. Côté pratique et esthétique, elle permet soit l'ouverture d'une fenêtre, ainsi de faire rentrer la lumière zénithale, soit de recevoir un décor peint.

Mots-clés
A lire aussi

Z

- 23 février 2018
Z comme ziggourat et zodiaque

Y

- 22 février 2018

X

- 21 février 2018
X comme xylographie
Tout le magazine