L'art abstrait

6 juillet 2012
|

Vassily Kandinsky (1866-1944) Avec l’arc noir, 1912 Huile sur toile, 1,89 x 1.98 m Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou Donation de Nina Kandinsky (Neuilly-sur-Seine) en 1976 © ADAGP, Paris, 2012 © Collection Centre Pompidou, Dist. RMN / Philippe Migeat


L’art abstrait s’oppose à l’art figuratif. Il explore les mondes de la couleur et de la géométrie.

Les origines de l’abstraction

On considère Vassily Kandinsky (peintre russe, 1866-1944), comme l’inventeur de la peinture abstraite. Un jour, il accroche une de ses œuvres à l’envers et s’aperçoit que bien que méconnaissable, elle reste intéressante à regarder.

Caractéristiques d’une œuvre « abstraite »

Une œuvre abstraite n’imite pas le réel, l’artiste ne cherche pas à représenter ce qu’il voit autour de lui. Il représente des formes et utilise les couleurs en toute liberté, couleurs primaires ou secondaires. Comme l’artiste au moment de la création de son œuvre, en la regardant, le spectateur peut aussi donner libre cours à son imagination. L’art abstrait peut-être « non géométrique » ou « géométrique ».

Abstraction non géométrique

Vassily Kandinsky (artiste russe, 1866-1944), dans Avec l’arc noir (non reproduit) , peint trois grandes surfaces colorées : rouge, bleue et violette. Elles s’entrechoquent et sont rythmées par des lignes noires. Il n’y a pas de représentation d’objet. Dans cette toile , il travaille la peinture par frottis et aplat.

Robert Delaunay (artiste français, 1885-1941), dans: Contrastes simultanés : Soleil et Lune, s’intéresse à la science : au rapport entre les contrastes. Il va donc créer son œuvre selon une succession de plans colorés. Il abandonne toute représentation figurative au profit de la couleur seule. C’est la couleur et ses multiples variations qui vont construire le tableau.

Abstraction géométrique

Kasimir Malevitch (artiste russe, 1879-1935) est le fondateur du suprématisme (abstraction géométrique). C’est lors de l’exposition 0,10, La dernière exposition futuriste, à Saint-Pétersbourg qu’il présente pour la première fois, ses œuvres abstraites. Croix noire, est une composition de deux formes géométriques formant une croix. Celle-ci structure le tableau. Le fond est blanc, la croix noire. Le noir et le blanc produisent un contraste extrêmement lumineux. L’œuvre intitulée Carré blanc sur fond blanc, offre deux valeurs (deux tons) de blanc. Il ne s’agit donc pas d’un monochrome, mais d’un carré blanc dans un autre carré blanc (la toile).

Kasimir Malévitch (1879-1935) Croix noire, 1915 Huile sur toile, 80 x 79,5 cm Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou Don de la Scaler Foundation (Houston, Texas - Etats-Unis) en 1980 (et de la Beaubourg Foundation) © Collection Centre Pompidou, Dist. RMN / Philippe Migeat





De Stijl
De Stijl signifie « le style » en hollandais. Ce mouvement, né en 1917, a pour fondateurs Piet Mondrian et Théo von Doesburg.

Piet Mondrian (artiste hollandais, 1972-1844) va chercher à unir le fond et la forme en utilisant les couleurs primaires. Il va développer un réseau linéaire (des lignes qui se croisent les unes avec les autres). Ses oeuvres sont composées par des droites horizontales et verticales qui structurent la peinture en permettant de créer des formes géométriques colorées (carrés et rectangles). Ce type de représentation permet de mettre en avant les aplats colorés.
Mots-clés
A lire aussi

Dossier pédagogique : Un Grand Palais pour les arts ménagers

- 25 février 2020
Il y a 60 ans, le 25 février 1960, était inauguré le dernier Salon des Arts Ménagers au Grand Palais. Le monument connaîtra bien d’autres célèbres rendez-vous, mais aucun n’aura la durée, l’importance et la renommée de ce salon bien particulier. Pour cette date anniversaire, redécouvrons son incroyable histoire et rendons hommage à son inventeur : Jules-Louis Breton.

Expo Greco : tous les podcasts

- 24 février 2020
Retrouvez tous les podcasts de l'exposition Greco, en écoute gratuite et illimité grâce à notre chaine SoundCloud !
Tout le magazine