Le Cinquecento

5 juillet 2012
|
Léonard de Vinci La Joconde, portrait de Mona Lisa Huile sur bois, H. : 77 ; l. : 53 cm Paris, Musée du Louvre © © RMN / Hervé Lewandowski / Thierry Le Mage


L'apogée de la Renaissance


Le début du XVIe siècle, appelé "Cinquecento", est considéré comme l'apogée de la Renaissance. En vingt ans, de 1500 à 1520, Florence et Rome accueillent des artistes aujourd'hui très célèbres : Léonard de Vinci, Michel-Ange et Raphaël. L'idée du "génie" se développe avec eux. Ces années sont très créatives.

Léonard De Vinci : 1452-1519

Léonard de Vinci incarne le "génie" de la Renaissance. Il est peintre, architecte, sculpteur et ingénieur. En Italie, il travaille à Florence, à Rome et à Milan au service des plus grands princes. Il finit sa vie en France, à Amboise, à la cour de François Ier. Il révolutionne l'art de peindre en inventant le sfumato. Les figures se fondent doucement avec le paysage. Il n'y a pas de trait distinct. L'atmosphère de ses tableaux en devient mystérieuse. Mona Lisa dite «la Joconde» est son tableau, le plus célèbre au monde.

Michel-Ange : 1475-1564

Michelangelo Buonarroti dit «Michel-Ange» est très doué pour le dessin. Observant attentivement le corps humain, il souhaite reproduire chaque attitude, chaque mouvement et le jeu des muscles. Il va transcrire ses dessins en peinture et en sculpture. Le Pape Jules II, grand mécène, lui confie le décor de la chapelle Sixtine, au Vatican, à Rome. Michel-Ange réalise un exploit : plus de mille mètres carrés de fresques. Elles donnent l'illusion d'une architecture, les personnages semblent en relief, un véritable trompe-l'œil.

Raphaël: 1483-1520

Raffaello Santi, surnommé «le divin Raphaël» est un peintre florentin. Il recherche dans sa peinture la beauté parfaite. Il crée des modèles de douces vierges qui seront reproduits pendant des siècles. Les Madones de Raphaël étonnent par leur simplicité, leur douceur. Ses compositions sont toujours très équilibrées et font de ses peintures des chefs d'oeuvres.

Raphaël La Vierge à l’Enfant avec le petit saint Jean-Baptiste, dite La Belle Jardinière, 1507 Huile sur bois. H. : 122 ; l. : 80 cm. Paris, musée du Louvre © RMN / Jean-Gilles Berizzi


Michel-Ange Le Jugement dernier, 1537-1541 Vatican, musées du Vatican : Chevet de la chapelle Sixtine Fresque. H. : 1,37 ; l. : 1,2 m © Archives Alinari, Florence, Dist. RMN / Fratelli Alinari

A lire aussi
Dossier

Quiz

Dossier - 1 janvier 2018
Pour tester tes connaissances

La Renaissance et les arts

Article - 14 août 2017
Révisez les classiques de l’histoire de l’art grâce à notre série de l’été qui vous explique des petites anecdotes sur l'art dans chaque période de l’histoire !
Tout le magazine