Le Classicisme

29 janvier 2013
|
Nicolas Poussin (1594-1665) Les Bergers d’Arcadie dit aussi « Et in Arcadia Ego » Huile sur toile. H. : 0,850 m ; L. : 1,210 m Paris, musée du Louvre © RMN / René-Gabriel Ojéda

Le classicisme est un mouvement qui touche tous les arts : l’architecture, la peinture, la sculpture, la littérature...Il se développe en Italie à la fin du XVIe siècle et se prolonge durant tout le XVIIe siècle.

Ses origines

Le maniérisme de la fin de la Renaissance présentait des compositions désordonnées, des figures allongées, un aspect irréaliste. Au XVIIe siècle, parallèlement au classicisme se développe, l’art baroque. Lui aussi s’écarte de la rigueur de la Renaissance, ses formes sont exubérantes. Il y a donc une volonté de certains artistes de revenir à des formes pures, à un esprit dit « classique ». Le Classicisme est introduit par le peintre Annibal Carracci à la fin du XVIe siècle en Italie. Il recommande à ses élèves d’étudier l’Antiquité, les grands maîtres de la Renaissance et la nature. Il réintroduit le paysage dans la peinture. Le mouvement s’étend en France sous le règne de Louis XIV.

Ses caractéristiques

L’artiste classique étudie les grands modèles mais aussi les mathématiques, la perspective et la nature pour créer une œuvre parfaite dans les formes, dans les proportions et dans les couleurs. Le dessin doit être juste et la composition équilibrée. Les sujets sont moraux et appellent le spectateur à la réflexion.

Les grands artistes du classicisme

Nicolas Poussin (1594-1665)

Peintre français, il fait pourtant sa carrière en Italie. Il peint des scènes mythologiques et inspirées de la philosophie. Il est célèbre dans toute l'Europe. Louis XIII l'appelle à Paris pour peindre de grands décors. Mais il ne s'y plaît pas. Poussin retourne vite à Rome où il peint, jusqu'à la fin de sa vie, des paysages historiques dans la campagne romaine.

 

Sculpture

La sculpture recherche aussi les formes parfaites et s'inspire des œuvres antiques. François Girardon (1628-1715), sculpteur du roi, va décorer les jardins de Versailles de statues monumentales. Dans une grotte du parc, il place ce groupe d'Apollon servi par les Nymphes. Louis XIV est toujours associé à ce dieu. Ici, il se relaxe comme le roi dans ses jardins, après une journée de travail.
 
François Girardon (1628-1715), Thomas Regnaudin (1622-1706) Apollon servi par les Nymphes, 1666-1675 Marbre Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon ©RMN (Château de Versailles) / Droits réservés

Architecture

L'œuvre architecturale la plus caractéristique de cette période est la colonnade du Louvre. Elle est conçue par un comité d'artistes dirigé par Claude Perrault (1613-1688). Droite et imposante, elle symbolise la rigueur classique. Elle est très différente du projet du Bernin. 
Vue extérieure : la Colonnade du Louvre, 1666-1670 Claude Perrault (1613-1688) Paris, musée du Louvre ©RMN / Droits réservés

 

Mots-clés
A lire aussi

Expo Miró : la bande-annonce

- 24 septembre 2018
Miró va vous faire rêver cet automne au Grand Palais, découvrez la bande annonce de l'exceptionnelle rétrospective !

Trois questions autour de l'expo Miró

- 19 septembre 2018
Envie d'en savoir plus sur la rétrospective Miró qui ouvre au Grand Palais le 3 octobre 2018 ? Nous avons posé trois questions au commissaire de l'exposition et ami de l'artiste, Jean-Louis Prat !

Éblouissante Venise : la bande-annonce !

- 17 septembre 2018
L'exposition "Éblouissante Venise" promet un voyage vivant, coloré, sonore et peuplé d’étranges figures masquées : découvrez la bande-annonce !
Tout le magazine